Au Pourfendeur de Dragons, forge du village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au Pourfendeur de Dragons, forge du village

Message par Meenah le Jeu 27 Aoû 2015, 18:47


Alors que vous déambulez sur la grande place, vous jetez un oeil sur votre gauche et votre regard est capté par une enseigne de métal frappé, pendue à l'entrée d'un petit bâtiment doté d'une grande cheminée de laquelle émane une épaisse fumée. Sur le côté, un mur est même relevé, servant de préau pour aérer au mieux le bâtiment mais qu'il est néanmoins possible de rabattre en cas d'intempérie. Le bâtiment en question ? Une forge... et le nom qu'elle porte n'est pour le moins pas banal : "Au Pourfendeur de Dragons". Peut-être approuvez-vous cette enseigne, peut-être vous donne-t-elle des frissons; toujours est-il que la forge s'appelle Au Pourfendeur de Dragons, que vous n'y pouvez rien et que, de toutes les façons, si vous êtes là à détailler le bâtiment dans ses moindres détails depuis tout à l'heure, c'est bien que vous avez besoin de quelque chose. D'un pas décidé, vous vous en approchez et poussez la porte entrouverte.

Un petit son de cloche fait tourner la tête au forgeron, occupé à façonner quelque objet de métal; vous avez beau vous approcher, le travail n'est vraisemblablement pas assez abouti pour permettre de reconnaître ce que sera le résultat final, et d'ailleurs le travail n'est vraisemblablement pas très urgent non plus puisque le forgeron se lève immédiatement, saisit l'objet avec une pince et le plonge dans un seau d'eau froide. Alors que la fumée ainsi générée s'échappe par la grande cheminée de pierre, l'homme à la carrure robuste et souriant se tourne vers vous.

- Bienvenue au Pourfendeur de Dragons ! Qu'est-ce que je peux faire pour vous ?

Vous ne savez plus où poser les yeux; les étagères et autres rateliers d'armes de la forge sont tous remplis à bloc. Par endroits, de gros sacs contiennent de nombreuses pierres précieuses et vous vous demandez sincèrement où est-ce qu'il a pu s'en procurer, ou alors comment est-ce qu'il s'est débrouillé pour conserver toutes ces pierres durant la catastrophe et durant toutes ces années avant la découverte de l'île Refuge. Sur les râteliers, des armes en tout genres : haches, épées, étoiles de jet, lances, hallebardes... tout est rutilant et vous apercevez même quelques pièces d'armure posées sur un mannequin, dans un coin. Au fond de la pièce, la forge à proprement parler n'est pas très grande mais au vu de ce dont ce forgeron est capable elle est fonctionnelle.

Que vous ayez besoin d'une nouvelle arme, d'une nouvelle armure ou que vous désiriez y apporter des améliorations, vous êtes au bon endroit... du moment que vous y mettez le prix, et les améliorations ne sont pas toujours abordables : après tout, c'est avec des gemmes qui, malgré la chute de la magie, ont conservé un peu de leur énergie que le forgeron aiguisera vos armes, leur conférant ainsi de faibles pouvoirs.


Tarifs
0Le forgeron offre généreusement la fabrication d'une arme basique
(ce qui confirme bien vos impressions : ce type est couvert d'or, avec son affaire de pierres...)
+150 pièces d'or
+2100 pièces d'or
+3150 pièces d'or
+4200 pièces d'or
+5250 pièces d'or
+6350 pièces d'or
+7450 pièces d'or
+8550 pièces d'or
+9650 pièces d'or
+10750 pièces d'or
avatar
Meenah
Son Impérieuse Condescension
Son Impérieuse Condescension


Feuille de personnage
Espèce: Troll des eaux
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle arme pour un nouveau départ.

Message par Opaline le Mer 13 Avr 2016, 20:01

Le temps matinal était idyllique pour ce nouveau départ. Il faisait frais mais le soleil réchauffait doucement la peu et il était agréable de sentir le vent frais dans ses long cheveux. Opaline marchait d'un pas vif sur les pavés des rues du village de l'ile refuge avec un objectif bien en tête : se procurer une nouvelle arme pour ne plus se retrouver sans défense lors d'un combat rapproché. Car elle avait longtemps méditer, en forêt et avec son arbre sur son expédition au cœur de la foret avec Sarsh. Et elle s'était rendue compte de la faiblesse de ne posséder qu'un arc lors de vrais combats et c'est pour cela qu'elle se rendait à la forge de si bon matin. Durant cette période de méditation elle avait aussi véritablement changée. Elle était devenus plus déterminée maintenant qu'elle avait ordonnée ses pensées, plus franche elle n'allait plus par quatre chemin pour dire les choses même si ça pouvait blesser sur le moment et était plus sur d'elle, moins renfermée et avait acquis un dynamisme sans précédent.

C'est après avoir fait quelques détour et demander son chemin qu'elle se retrouva devant l'enseigne "Au Pourfendeur de Dragons" un bien terrible nom qui au moins avais le mérite de donner l'avis sur les dragons du propriétaire. Elle ne s’attarda pas d’avantage et entra dans la forge accompagnée d'un petit son de cloche. Dans la pièce se trouvait des merveilles de métal de toutes sortes et même des armes qu'elle ne connaissait pas. Avec tout ça impossible de repartir les mains vides, à moins d'être très difficile ou de mauvais fois. Le robuste homme arrêta son travail à son entrée pour l’accueillir.

-Bonjour noble travailleur, je possède actuellement un très bel arc qui m'est fort utile en combat à distance mais je ne possède rien quant à un combat plus rapproché. Je souhaiterait donc entendre vos conseil pour une nouvelle arme.
avatar
Opaline
Jeune Dragon
Jeune Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Elfe
Réputation: 0
Points de vie:
97/100  (97/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Pourfendeur de Dragons, forge du village

Message par Maître du jeu le Jeu 14 Avr 2016, 13:43


Le sourire de l'homme s'élargit et il répondit d'une voix forte, avec beaucoup de gestes amples.

- Ah, ah ! Je vois qu'on cherche de quoi se battre, hein ! Vous avez tapé à la bonne porte, j'ai tout ce qu'il vous faut. Alors, alors... ce serait pour quel genre de combat, plus spécifiquement ?

Le forgeron fit une pause dans son discours pour examiner l'elfe d'un regard inquisiteur, puis reprit de plus belle.

- Mmmmh... oui, oui, vous m'avez l'air de faire dans la finesse. En tout cas et sans vouloir vous offenser, je pense que vous seriez beaucoup moins à l'aise avec une arme massive ou qui pèse qu'un grand gaillard déjà entravé dans ses mouvements par une armure lourde, ha ! Non, non, ce qu'il vous faut à vous, c'est une arme légère, bien équilibrée et peut-être même courte. Je l'ai vu tout de suite, et puis faudrait pas que ça vous gêne, vous les elfes z'êtes plutôt du genre à crapahuter un peu partout où c'est déjà difficile de se déplacer, heh ?

Le sourire franc de l'homme n'était aucunement moqueur; il était en revanche empreint de bonne humeur et de sympathie. D'un pas lourd, il se dirigea vers un coin de son atelier où les râteliers portaient toutes sortes de lames.

- Mmmmh... je pourrais vous proposer un poignard s'il s'agit plutôt de se faufiler dans le dos d'un adversaire - oh, tenez, ce stylet-là est parfait pour passer entre les interstices des cuirasses, qu'elles recouvrent un homme ou un animal ! La lame est très fine alors ça passe partout, mais elle n'en est pas moins aiguisée et puis c'est du solide, ça ne se cassera pas au moindre impact.

L'homme tendit l'arme à l'elfe pour qu'elle l'examine, puis se replongea dans ses râteliers. C'était une lame courte qui ne devait pas mesure plus d'une vingtaine de centimètres, avec une poignée esthétiquement couverte de bandes de cuir qui ne semblaient pas prêtes de se décrocher. L'arme possédait aussi une garde ouvragée, couverte d'emplacements creusés qui semblaient destinés à recevoir des fragments de gemme.

- J'ai aussi des épées courtes... voyons... celle-ci, tiens. Elle est légère - aussi légère qu'une épée puisse l'être, en tout cas - et elle vous permettra de prendre un peu plus de distance par rapport à votre adversaire. Tenez, tenez.

Il tendit l'épée à l'elfe. La lame mesurait une cinquantaine de centimètres de long et l'arme était effectivement légère; d'ailleurs, si la poignée était suffisamment longue pour que l'on porte l'arme à deux mains, on remarquait qu'elle avait été plutôt conçue pour un usage à une main. L'aspect décoratif était très similaire à celui du stylet.

- Oh, bien sûr, ce sont des modèles standard, ajouta-t-il comme pour justifier ces similitudes. Je les produis pour la garde de l'île, mais il m'en reste toujours en rab. Si ça ne vous convient pas, je peux toujours les embellir... mais tiens, regardez plutôt cette rapière ! Les elfes aiment bien les rapières, en général. Pas pour faire des généralités, mais vot' truc c'est plutôt la légèreté, hein ? Les acrobaties, les blessures à distance, tout ça... enfin ! Mes rapières, je les améliore par rapport à celles qu'on peut trouver ailleurs. Comprenez, la lame est jamais très résistante, alors j'y ai travaillé. Et hop, vous vous retrouvez avec une lame à la fois très tranchante et très résistante, haha ! Bon, elle est aussi un peu plus épaisse, mais ce n'est pas plus mal; il vaut mieux perdre en finesse et ne pas se retrouver avec une lame cassée dans les mains au premier impact.

Il montra de nouveau l'arme à l'elfe. La lame argentée était longue - quelque chose comme un mètre - et sa base était renforcée par une plaque triangulaire d'un métal un peu plus doré. La garde était très travaillée : des volutes enroulaient la main, s'entrecroisaient, montaient parfois haut et certaines dépassaient près de la lame sans toutefois interférer avec le tranchant. L'arme, bien que plus épaisse que les autres de son genre, restait légère et maniable.

- Alors, ça vous tente ? Si rien ne vous convient, jetez donc un oeil sur les autres râteliers ! J'ai de tout : armes de jet, haches courtes, hallebardes, épées, lances, bâtons, sabres, cimeterres, faux... tout ce dont vous pouvez rêver !

avatar
Maître du jeu
Dieux
Dieux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Pourfendeur de Dragons, forge du village

Message par Opaline le Lun 25 Juil 2016, 17:39

L'homme avec son accent campagnard était aussi bon forgeron que vendeur, il ne s'attardait pas avec de longues tirades ventant les louanges de ses armes mais allait droit au but, cernant avec précision son client.

La première arme qu'il lui proposa, le stylet ne faisait aucun doute sur son but par la finesse de sa lame. Opaline fut très tentée de passer son doigt sur le fil de la lame, mais s'en empêcha connaissant déjà le résultat. Cette lame était vraiment une merveille de ferronnerie, elle avait vraiment bien fait de venir ici. Tout en continuant de l'admirer elle se rappela du nom de l'enseigne. Pas de doute avec ce genre d'arme aussi fine il devenait facile d'atteindre le cœur d'un Dragon endormi, prolongeant ainsi son sommeil pour l'éternité. Un long frisson la parcourue et elle regarda l'homme en se demandant si il avait crée ses lames dans ce but. Non, elles étaient pratiques pour bien d'autres situations même si certains pouvaient les utiliser dans ce but, il n'en était pas responsable pour autant.
Elle reposa tout de même l'arme qui ne correspondait pas à ce qu'elle recherchait même si elle la trouvait bien jolie, avec une curieuse garde très travaillée.

-Mes combats s'effectuent contre diverses créatures qui peuplent cette foret. Ce stylet est une forte belle arme mais je préférerait mettre un peu plus de distance avec mes adversaires.


Il proposa donc une épée plutôt courte. Elle prit la nouvelle lame et la testa. Bien qu'étant très légère son centre de gravité de restait parfait. Tout en commençant à faire des moulinets dans l'air elle s'imagina un adversaire imaginaire à combattre : un félinodron. Un adversaire pour lequel elle serais restée sans défense avec son arc. De la commença une scène assez curieuse dans la boutique.

Elle ferma les yeux. La boutique disparu peu à peu pour laisser place à la forêt dense et sombre de l'ile. Le félinodron venait de surgir du buisson et se ruait sur elle. Elle esquiva par une simple roulade et tenta d'entailler son flanc d'un revers maladroit. Elle vit les feuilles se coloré timidement de rouge. Elle se remit en position, parée pour la prochaine attaque. Sa seconde riposte fut aussi inefficace, faute de précision, et encaissa un lourd coup dans ses cotes. Courant droit vers sa tête elle le feinta et sauta visant son arrière-train empoignant son épée à deux mains. Ce coup fatal assené elle sortit de son état encore groggy.

La lame était excellente, mais ses capacités à l'épée s'étaient beaucoup émoussées aux fil des ans. A vrai dire elle n'avait pas touchée d'épée depuis qu'elle avait quittée son ile natale. Elle y avait appris comme tout les autres à manier l'épée. Bien qu'était assez prometteuse elle avait préférée passer son temps avec les Dragons plutôt qu'a s'entrainer. Maintenant ce savoir lui faisait défaut, mais elle ne regrettait pas son choix pour autant. De plu rien ne l'empêchait apprendre cet art.

- Il faudrait que je m'entraine pour pouvoir utiliser cette lame efficacement. Mais c'est une très belle arme, plaisante à manipuler.

Tout en gardant l'épée à la main, ses yeux examinèrent la nouvelle lame que lui proposait le vendeur. Elle était presque deux fois plus grande que la précédente, mais elle restait pourtant fine. Elle n'avait jamais vu une telle chose. Elle la prit de sa main libre et fut surprise par sa légèreté. La garde incroyablement ouvragée s'adaptait plutôt bien à sa main. Après quelque mouvement elle se rendit compte qu'elle ne savait pas de quelle manière l'utiliser. Car elle ne devait pas être assez résistante pour pourfendre, alors peut être était elle faite pour empaler ?

-Comment manie t-on cette lame ?


Lorsque l'homme lui désigna les autre armes elle s'arrêta sur celle qu'il avait nommer « sabre ». Cette épée courbée piqua son attention. Elle pourrait peut-être aussi lui convenir.

- Et comment manie t-on celle-ci ?
avatar
Opaline
Jeune Dragon
Jeune Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Elfe
Réputation: 0
Points de vie:
97/100  (97/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Pourfendeur de Dragons, forge du village

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum