[Tishell] Un étranger dans la rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Dim 04 Oct 2015, 11:21

Shadis sortit de l'auberge juste quelques temps avant que le soleil se lève. A nouveau, cette nuit de travail était affreuse. Entre les personnes bourrés et qui se pensent les rois du monde et les mecs qui s'amusent à la regarder, à la siffler et à tenter de la draguer, elle voyait les minutes comme des heures.
Un jour, elle se le promet, elle arrêtera ce travail maudit, ne verra plus son père, quittera l'île refuge et vivra avec Namyuu et Lareska et, peut-être, un dragonnet.

Elle enleva la baguette qui servait à tenir son chignon et laissa ses cheveux blonds aller vers la moitié de son dos. Elle remit quelques mèches derrière ses oreilles et enleva ses chaussures pour pouvoir marcher pieds nus, comme elle adore le faire.
Elle regarda rapidement ce qu'elle portait : une robe noire assez longue. Elle soupira, si elle voudrait s'amuser avec Namyuu, ça ne sera pas dans ses habits de travail qu'elle passera du bon temps.

Elle courut rapidement chez elle et, arrivé devant la porte de sa maison, elle prit une inspiration. Elle priait pour que son père ne soit pas la, ou qu'il ne soit pas trop bourré pour la taper. Elle ouvrit lentement la porte et elle sentit directement l'alcool.
Un ronflement se fit entendre et elle souffla. Tellement bourré qu'il s'était endormi. Elle entra dans la maison et prit le chemin vers sa chambre pour se changer.
Elle s'habilla avec les mêmes habits que d'habitude, c'est à dire son haut blanc et son pantalon noir. Elle passa son écharpe autour de son cou et mit sa cape pour ensuite s'armer de son sabre. Au cas où  il y aurait un danger sur son île ou qu'elle se ferrait harceler dans la rue. On ne sait jamais, tout peut arriver.

Un bruit de verre qui se casse se fit entendre et Shadis sursauta, son père était-il réveillé ? Elle décida de retourner dans son salon et ne voir qu'il avait juste bougé dans son sommeil et avait fait tomber une bouteille de vin avec son bras.
Elle retourna près de la porte pour sortir et murmura un « au revoir » à son père, même si il l'entendait pas.
Cette situation déplaisait à Shadis, il fallait l'avouer. Quand elle voyait certains enfants avec leurs parents, elle les enviait. Elle avait pas passé beaucoup de temps avec ses parents petite, surtout après l'apparition de Namyuu dans sa vie. Ah… Namyuu, elle est tout pour elle. Shadis peut parler pendant des heures avec Namyuu de son père et de sa mère qu'elle ne voit jamais et elle se sentait écoutée. Parfois, quand sa dragonne sent que l'humaine est triste, elle vient près d'elle et lui fait une petite lèchouille sur la joue avec un grognement affectif.

Et après on dit que les dragons sont dangereux ?!  Namyuu et Lareska ne se sont jamais montrés hostiles envers elle, c'était tout le contraire !
Pour Shadis, ces deux dragons étaient des humains, ils avaient la qualité des humains et pouvaient ressentir de la compassion envers l'humaine.
Une vraie famille, contrairement à son père alcoolique qui ne sait pas quel jour on est et qui ne sait que dire des mots incompréhensibles et sa mère qui est introuvable. Elle a, d'ailleurs, dû refaire sa vie avec un autre homme, sans que Shadis le sache.

Celle-ci marcha dans la rue, dans ses pensées. La rue était remplie pour ce début de journée, et Shadis se fondit dans la foule. Elle entendit des discussions, certains parlaient de leurs conditions de travail déplorable alors que Shadis trouvait que c'était bien meilleur que ce qu'elle vit et elle soupira. D'autres parlaient des dragons, mais de façon négative. Shadis serra sa prise sur le fourreau de son sabre en se mordant les lèvres.
« Bandes de débiles, les dragons sont bien plus humains que vous tous » pensa-t-elle.

Toujours en écoutant la discussion des autres et en train de penser à ses dragons, Shadis percuta quelqu'un sans faire exprès.
« Excusez-moi ! Je n'ai pas fait exprès ! J'étais plongée dans mes pensées ! Je ne savais pas où je mettais mes pieds ! » s'exclama-t-elle et elle regarda la personne qu'elle avait percuté… un enfant.
Un… enfant, garçon. Shadis fit un pas en arrière et s'enfuit en criant « Excusez-moi à nouveau ! ».

Un garçon, il y en a trop dans la rue, elle ne pouvait pas les regarder en face, elle a trop peur d'eux et de ce qu'ils peuvent lui faire.
Elle continua de courir vers l'endroit où elle devait appeler Namyuu et tenta de calmer son début de crise d'angoisse.
Arrivée au bon endroit, Shadis, qui a légèrement pleuré à cause de sa crise d'angoisse et qui reprends son souffle, regarda autour d'elle. Personne.
Elle siffla alors Namyuu en mettant son pouce et son petit doigt dans sa bouche. Elle s'assit contre un arbre et attendit sa dragonne.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Dim 04 Oct 2015, 11:45

Tishell passa discrètement la tête par l'encadrement de la porte de sa chambre. Il n'y avait pas un bruit dans la maison. Après une rapide inspection des environs, il se glissa sur le palier et se dirigea à pas de loup et dans une attitude absurde tant elle était exagérée vers les escaliers. Toujours pas de bruit... enfin, toujours pas de bruit de la part de ses parents. Lui, il avait fait grincer une marche. Comme si il avait réveillé un félinodron endormi, il se mit soudain à détaler jusqu'à la porte d'entrée en lançant des regards inquiets derrière lui, puis dans la précipitation il se jeta sur la poignée. Cric. C'était fermé.

Le gamin se mit à chercher la clé du regard, à tâter les meubles, à ouvrir les tiroirs - tout ceci en moins de dix secondes - puis il grimaça. Les bougres ! Ses parents avaient caché la clé. Vite, il sortit son tournevis d'une des poches de son gilet et l'enfonça à la hâte dans la serrure avec un petit morceau d'acier qu'il avait retrouvé au fond d'une autre poche. En quelques secondes, la serrure céda dans un craquement sec et la porte s'ouvrit. Tishell arbora un sourire victorieux : ahah ! Personne ne pouvait arrêter le roi des bricoleurs !
Bon, d'accord, ça n'était pas terrible comme titre mais il y travaillait.

Le prince des bricoleurs ? Le roi du bidouillage ? Le maître des serrures ? Timothée-Franklin passa en revue toutes les possibilités dans sa tête alors qu'il partait en courant en direction du centre-ville. Hé, ça en jetait comme titre, le maître des serrures ! C'était un peu réducteur parce qu'il n'était pas doué que dans les serrures, mais il s'approchait du titre parfait. En tout cas ça lui donnerait sans doute une certaine classe si il racontait qu'il était le maître des serrures à tout le monde.
Enfin bon; Tishell s'extirpa de ses pensées et ralentit alors qu'il s'éloignait de la maison. Il avait sûrement réveillé ses parents mais il était trop loin maintenant pour qu'ils puissent l'apercevoir d'un simple coup d'oeil par la fenêtre... et puis comme ça eux aussi pourront constater qu'il est le maître des serrures ! Ahah ! Personne ne peut enfermer Tishell le Grand !
Tishell le Grand ? Hé, c'était pas mal, ça aussi. Peut être un peu pompeux.

Il approchait du centre du village maintenant; il se demandait si ses amis étaient là. Si ce n'était pas le cas, il pourrait sans doute admirer les étals colorés des marchands qui ne tarderaient pas à dévoiler leurs marchandises en tout genre; il adorait faire ça ! Mais plus que tout, il adorait les histoires. Oui, il pourrait aller à la bibliothèque aussi. Et puis...

- Oof !

Tishell ferma les yeux et recula de quelques pas sous l'effet du choc. Quelqu'un l'avait percuté; en levant la tête, il s'aperçut qu'il s'agissait d'une jeune fille et il lui adressa un grand sourire naïf pour lui signifier que ça n'était pas grave, sans doute très enthousiaste de s'être trouvé une potentielle nouvelle amie... mais alors qu'il allait ouvrir la bouche, elle se mit à s'enfuir.

- Hé, attends ! Pourquoi tu t'en vas ?

Pris au dépourvu, Tishell partait à sa suite. Qu'est-ce qui lui prenait ? Il voulait juste une amie ! Ah, peut-être était-elle pressée ? Bah ! Quand elle saura qu'il est le maître des serrures, elle saura tout de suite à qui elle a affaire et voudra bien devenir son amie. Il la suivit ainsi un bon moment, jusqu'à l'extérieur du village en fait; lorsqu'il fut à une vingtaine de mètres d'elle, il interrompit sa course et s'approcha calmement de la fille dans un grand sourire.

- Pourquoi t'es partie ? demanda-t-il sur un ton naïf. C'est pour regarder le paysage ? Ah ouais, trop cool ! Il est beau le paysage, hein ? J'aime bien sortir du village. C'est joli l'extérieur du village. Mais c'est juste dommage qu'il y ait plus d'île ! Il paraît qu'il y en avait plein dans le ciel pendant la première ère... trop nul qu'il y en ait plus !

Il laissa échapper quelques éclats de rire alors qu'il était tout près de l'arbre sur lequel la fille s'appuyait maintenant. Sa luciole sortit de sa poche en volant de travers, sans doute très déstabilisée par toutes ces courses de bon matin.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Dim 04 Oct 2015, 12:51

Shadis avait pourtant entendu l'enfant lui demander où elle allait, mais elle avait préféré laisser aller sa crise d'angoisse. Satanée peur.
Elle attendait sa dragonne, elle ferma ses yeux, fatiguée et ne voyant pas la tâche noire dans le ciel qui était en fait Namyuu, puis...
Elle entendit une voix qui lui fit ouvrir les yeux. C'était le gamin. Elle pouvait enfin l'observer.

Il n'était pas très grand, Shadis pensa qu'elle était beaucoup plus grande que lui, il avait de courts cheveux marrons et des yeux… vairons. Elle regarda pendant longtemps ces yeux qui lui semblaient magnifiques, elle n'avait jamais vu d'yeux vairons et en voir un pour la première fois lui faisait plaisir. Elle se mit à sourire niaisement.
Ses habits n'étaient pas très chics, sans doute un pauvre pensa Shadis… un peu comme elle. Il y a quelques tâches sur ses vêtements, elle n'en tenait pas compte.

L'enfant se mit à parler du paysage. Shadis haussa un sourcil.
Pourquoi il lui parlait du paysage ?! Certes, il était magnifique, mais le plus magnifique était l'île où se trouvait ses dragons. En parlant de ses dragons, Shadis se leva et s'éloigna de l'arbre pour regarder le ciel.
« Namyuu… Quand viendras-tu ? » murmura-t-elle.
Il n'y avait toujours pas la tâche dans le ciel, toujours pas Namyuu. Shadis siffla à nouveau pour ne pas que sa dragonne l’oubli. Elle voulait que sa dragonne la sauve de ce gamin qui parle de tout et n'importe quoi, en plus un garçon !

Shadis se retourna vers celui qui lui parlait et soupira, il aimait bien les monologues… Mais le fait qu'il parlait des îles sauvages attira son attention.
« Il reste des îles, c'est juste qu'elles sont loin, loin d'ici… le seul moyen de les atteindre sont d'y aller à dos de dragon » répliqua-t-elle avec une voix neutre. Elle préférait garder ses distances avec lui, elle voulait voir son vrai caractère. Même si pour l'instant, il semblait être bavard. Un enfant quoi…

Une luciole sortit de la poche de l'enfant, Shadis l'observa longuement. L'enfant a-t-il séquestré la luciole ? Mon dieu, que cette pensée était débile. Elle secoua sa tête pour l'enlever de sa tête.
Sans doute que celui qui se présentait devant elle était sympathique. Elle laissa donc à l'enfant une chance à l'enfant et…
« Tu as quel âge en fait ? Tu devrais pas… dormir comme… les autres enfants ? » Demanda-t-elle avec peu d'assurance dans sa voix.
Mais qu'elle était débile ! Ce n'est pas comme ça que l'enfant lui montrera de la sympathie si elle aussi elle n'était pas sympathique ! Satanée peur, satané travail, satané père qui ont fait ce qu'elle est aujourd'hui !
« uuhhh, ce n'était pas méchant ce que j'ai… dis. » dit-elle rapidement, pour se rattraper et éviter que l'enfant parte en pleurant.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Dim 04 Oct 2015, 13:04

Tishell posa un regard interrogatif sur la fille. Elle semblait s'être noyée dans ses yeux; en tout cas elle ne disait rien. Hé, c'était pas marrant ! Maintenant elle s'était levée et regardait le ciel, comme si elle l'ignorait totalement. Le gamin fit la moue; il n'avait rien dit de méchant pourtant. Et puis voilà qu'elle murmurait quelque chose qu'il ne parvint pas à entendre.

- A qui tu parles ? lui demanda-t-il avec curiosité. Oh, je sais ! Tu as aussi un ami avec toi, hein ? Moi j'ai toujours Lucie avec moi ! Et elle est très gentille. Les gens comprennent pas, ils disent que c'est qu'une luciole, mais c'est pas qu'une luciole ! Ils y connaissent rien.

Le petit insecte luisant se posa sur le doigt de Tishell qui la caressa doucement dans un rire, comme à son habitude. Est-ce qu'elle aussi allait le trouver étrange ? Ca n'avait rien d'étrange, pourtant ! Il avait bien le droit d'être ami avec une luciole, si il en avait envie.

- En plus, les lucioles, ça vole ! Comme les dragons. J'aimerais bien être ami avec un dragon.

Le gamin parut surpris par ses propres paroles; il avait pensé à voix haute sans même s'en rendre compte. Le petit incident lui arracha de nouveau quelques éclats de rire et... finalement, la fille daignait lui parler ! Un large sourire se dessina sur ses lèvres. Elle était vachement grande par rapport à lui mais il espérait qu'elle serait quand même gentille. Il éclata d'un rire franc et naïf lorsqu'elle précisa qu'elle ne lui avait pas parlé méchamment.

- Je sais que c'était pas méchant ! Pourquoi tu me dirais des choses méchantes ? T'as pas l'air méchante. Et puis c'est vrai, mes copains ils dorment quand le jour se lève ! Moi j'aime bien me balader. En plus, c'est mes parents. C'est beaucoup plus dur de m'enfuir de ma chambre en plein jour quand ils sont réveillés ! Enfin, ce matin ils avaient caché la clé de la porte. Mais, hé, personne n'arrête le maître des serrures ! lança-t-il, fier du titre qu'il s'était trouvé.

Il trottina pour se rapprocher de la fille puis leva la tête vers elle pour lui adresser un grand sourire.

- J'ai 13 ans ! Et toi ? T'es super grande ! s'étonna-t-il.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Dim 04 Oct 2015, 13:24

Ce garçon était tellement bavard… ça rendait Shadis un peu… déconcertée. D'ailleurs, il ne semblait pas si méchant que ça, mais mieux vaut prendre ses distances, il peut faire des coups en douce, elle connaît bien trop ce genre de garçon…
Elle soupira quand il lui demanda avec qui elle parlait, cela semblait si simple pourtant ! Enfin, pour elle. Et puis il parla de sa luciole, Lucie, c'est original on va dire. Shadis se mit à sourire en l'entendant.
« Oui, j'ai un ami, enfin plutôt une amie. Je l'attends, j'espère qu'elle ne va pas tarder à arriver. » répondit-elle.

L'enfant, ensuite, s'est mis à parler des dragons pour rire. Peut-être pensait-il que Shadis était une anti-dragon. Cette pensée la faisait rire en même temps que le garçon et elle décida de ne pas répondre à cela. Il verra sans doute Namyuu, la belle Namyuu.
Mais Shadis avait peur de sa réaction, il voulait voir les dragons et être leurs amis, mais il allait peut-être le dire à ses parents ?  L'idée de voir des adultes chercher Namyuu pour la tuer fit trembler Shadis, elle ne voulait pas perdre sa fille, elle était trop jeune pour mourir ! En plus elle allait devoir s'occuper d'un bébé !

Et avant même qu'elle eut le temps de autre chose pour changer de sujet, le garçon se mit à parler de ses amis et de sa famille. Alors il avait de la famille, humaine ? Une mère et un père ? Quelle chance… Au moins, le petit pouvait encore parler avec sa mère et son père, tandis que Shadis devait parler face à un mur à cause de son père qu'elle n'a pas vu sobre depuis la séparation entre sa mère et lui.
Elle envie tellement les personnes qui avaient encore leurs parents… Même si Shadis avait sa famille, c'était une famille différente. Une famille de dragon.

Shadis rigola en entendant le titre que s'est donné l'enfant, et hocha la tête. Peut-être qu'elle allait « s'amuser » avec cet enfant ?
Il se rapprocha d'elle et, par réflexe, elle fit quelques pas en arrière. Elle s'arrêta rapidement en entendant une pierre qui tomba dans le vide et souffla de soulagement de ne pas être tombée dans le vide.
« J'ai 17 ans, et toi aussi tu es assez grand mais pour ton âge. » dit-elle avec un sourire.

Shadis regarda à nouveau le ciel et vit une légère tâche noire et afficha un sourire encore plus grand. Enfin ! Namyuu arrivait ! Une joie immense envahit l'humaine ! Elle pourra enfin sentir le vent sifflant dans ses oreilles et voir, bien sûr, comment se porte l’œuf.
« D'ailleurs, tout à l'heure je t'ai parlé de mon ami… tu la verras sans doute dans quelques minutes. » déclara-t-elle en tournant sa tête vers l'enfant.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Dim 04 Oct 2015, 13:52

La fille n'avait vraiment pas l'air très bavarde. Ca décevait un peu Tishell : il aimait tellement parler aux gens ! En plus elle avait l'air gentille, et il n'avait pas beaucoup d'amis filles. Et puis maintenant elle confirmait ses impressions : elle attendait un ami !

- Trop cool ! exulta-t-il. J'ai hâte de la voir ! C'est quoi ? Une luciole ? Elle est gentille ? Est-ce qu'elle est jolie ? Je suis sûr que oui, même si pour moi c'est Lucie la plus jolie des lucioles ! Hein Lucie ?

La petite créature quitta le doigt de Tishell pour voleter en décrivant des cercles. Ce dernier la regarda faire avec un grand sourire, les yeux brillants. Elle semblait presque se pavaner ! Il abaissa le regard en entendant une pierre se décrocher de l'île et se rendit compte que la fille avait reculé de quelques pas. Peut-être avait-elle trébuché ? Elle n'était tout de même pas très douée, si tel était le cas ! Elle n'avait même pas bougé ! Bah, ce n'était pas grave. Ca arrivait à tout le monde, ce genre de choses, après tout. Il ouvrit de grands yeux ronds lorsqu'elle lui dévoila son âge.

- Woah ! 17 ans ! Mais t'es vraiment méga grande ! s'exclama le gamin, impressionné. Tu trouves que je suis grand ? Ouais, c'est vrai, mes copains sont presque tous plus petits que moi ! Enfin il y en a qui sont plus grands, mais ils sont tout maigres alors ça compte pas vraiment !

Il se remit à rire et ne s'arrêta que lorsqu'il aperçut une tache noire dans l'immensité du ciel. Qu'est-ce que c'était ? Tishell plissa les yeux, mit sa main en visière et se concentra autant qu'il le pouvait sur la tache. A cette distance-là, il ne pouvait en distinguer les formes; l'amie de sa nouvelle amie devait être drôlement grosse alors, pour qu'on la voie à cette distance. Soudain, il se redressa et se tourna vers la fille avec une expression radieuse.

- C'est ton amie, la tache là-bas ? Hé, elle ressemble pas à une luciole ! Elle doit être grosse ! C'est quoi ? Tu la connais depuis quand ? Pourquoi elle est pas tout le temps dans ta poche comme moi avec Lucie ? Ah mais oui je suis bête, elle doit pas y rentrer ! réalisa-t-il dans un rire. Hé dis donc, elle va vite ! T'as vu comment la tache grossit ? Trop cool, elle sera bientôt là !

L'enfant se mit à sautiller sur place avec énormément de joie.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Dim 04 Oct 2015, 14:45

L'enfant amusait beaucoup Shadis, elle qui ne parle que pour dire des choses intéressantes et lui qui parle pour ne rien dire… Cette journée commence bien. Vu la réaction de l'enfant, le fait que son « amie » soit un dragon ne va pas le gêner ou choquer, non, loin de là.

« Ce n'est pas une luciole… et oui, elle est gentille et jolie, enfin, pour moi » répliqua-t-elle.

L'humaine observa Lucie qui semblait répondre à l'enfant. Shadis ne comprenait pas le langage des lucioles, peut-être que l'enfant pouvait comprendre ce langage ? Après tout, elle pouvait comprendre ce que ses dragons semblaient lui dire. Rien de choquant pour l'instant.
Shadis rigola en entendant l'enfant qui semblait fier d'être plus grand que ces amis.
« Et tu n'as pas finit de grandir, peut-être que tu me battras ceux qui sont plus grands et moi aussi » dit-elle.

Shadis sourit à nouveau en voyant l'expression de l'enfant, et encore, il n'avait rien vu du tout.
Avant même qu'elle n'ai pu répondre, Namyuu se laissa tomber dans le vide pour passer sous l’île refuge -histoire de ne pas se faire voir par les autres- et remonta dans le ciel à l'endroit de l'île où se trouvait Shadis pour se poser lentement. Elle se redressa avec fierté et dissimula ses ailes.
La dragonne regarda l'enfant et émit un léger grognement, se demandant qui était cette personne. Shadis la rassura en lui tapotant l'encolure.

« Je te présente Namyuu, dragonne qui va avoir quatre ans dans quelques mois. » Annonça Shadis pendant que la dragonne approcha sa gueule de l'enfant pour le renifler pendant quelques secondes pour afficher un regard joueur.
L'humaine ressentait une légère peur, les enfants aiment bien dire ce qu'ils voient aux adultes, et la peur que les gardes se mettent à la rechercher, elle et sa dragonne, est un des pires cauchemars qu'elle peut avoir.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Dim 04 Oct 2015, 14:57

L'enfant scrutait l'horizon avec envie et finit par poser des yeux brillants sur la fille lorsqu'elle évoqua sa taille.

- Tu crois ? Woah ! Imagine comme je pourrais être méga grand plus tard ! Comme toi ! Tu penses que je vais être méga grand comme toi ? Ca doit être bien d'être méga grand, on peut voir au dessus des gros buissons !!! Hé, commença-t-il pour changer radicalement de sujet, j'aimerais bien aller dans la forêt un jour. Mes parents ils disent que c'est dangereux mais ça doit être trop bien ! J'entends tout le temps plein de trucs sur la forêt.

Lorsqu'il se remit à regarder le ciel, la tache avait disparu. Il poussa un cri de surprise et allait ouvrir la bouche pour en informer sa nouvelle amie quand un dragon surgit devant lui, juste devant le bord de l'île; il recula de quelques pas par surprise puis son sourire s'étira jusqu'à ses oreilles et il se retourna une fois de plus vers la fille.

- Ton amie c'est un dragon ? Trop cool !!!! s'écria-t-il avec enthousiasme. C'est trop la classe ! Elle est belle ! J'en avais jamais vu en vrai !!! Enfin si, une fois, mais mes parents ont pas trop voulu que je le touche. C'était un dragon à deux têtes !!!! Un cherchevent, qu'ils disent dans les livres. Tu sais je lis beaucoup de livres, comme ça je sais plein de choses !!! Et donc, elle...

Il plissa les yeux pour mieux l'examiner et balada son regard sur tout son corps puis ouvrit de grands yeux avec un sourire victorieux et sans même tenir compte du grognement qu'elle avait émis à son égard.

- Un cracheflamme ! C'est un cracheflamme ! Bonjour, madame la cracheflamme ! Namyuu ? C'est joli !

Il se mit à rire avec beaucoup de joie et enlaça le museau de la dragonne sans aucune crainte, flattant ses joues. La petite luciole voletait juste au dessus de lui, sans doute elle aussi très intriguée par la bête.

- Wow, ta peau est vachement dure ! Hé, tu as faim ? demanda-t-il à la dragonne en sortant un petit carré de sucre de sa poche.

Bon, ça n'allait certainement pas la nourrir mais au moins ça lui ferait sûrement plaisir. Tishell sortait toujours avec un carré de sucre dans sa poche : qui sait, peut-être croiserait-il un korala pendant ses balades, ou un dragon...
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Dim 04 Oct 2015, 20:20

Shadis trouvait l'enfant attachant et ne pouvait pas s'empêcher de rire en l'écoutant, entendant ses expressions de jeunes enfants et ses regards.

« Peut-être, ou peut-être que tu auras la même taille que moi, tout est génétique. Uuhhh, je n'ai jamais été dans la foret… mais, si tu veux je pourrais t'accompagner -Shadis prit dans sa main droite le fourreau de son sabre- j'ai de quoi nous défendre. » Répondit-elle.

L'humaine sourit en voyant la réaction de l'humain face à Namyuu qui était restée calme -elle l'était toujours de toute façon. Son sourire s’agrandit quand elle entendait sa réaction en paroles.
Il disait qu'il en avait déjà vu un… un Cherchevent ? Shadis n'en avait jamais vu et n'en avait pas beaucoup entendu parler. Elle n'avait entendu que des plus forts, les briselunes et les cracheflammes. L'un était défensive tandis que l'autre était offensive, de quoi former une bonne armée.
Dans la première ère, les meilleurs dragonniers étaient ceux qui possédaient le plus de ces dragons. Leur élevage devait être immense et le nombre d'îles importants !

« Tu as déjà vu un cherchevent ? Tu as eu de la chance et… d'ailleurs, tu lis aussi ? Surtout sur les… dragons ? Tu sais donc énormément de choses sur la première ère et les dragons ? »

L'humaine pensa qu'ils avaient trouvé un point commun, de toute façon, avec un enfant, on a toujours un point commun.
Namyuu fut surprise d'entendre son nom qui provenait de la voix de l'enfant, et encore plus surprise quand celui-ci enlaça son museau. Elle lança un regard vers Shadis qui lui souriait.
La dragonne regarda l'enfant sortir quelque chose de sa poche et renifla le carré de sucre. Trouvant que cela avait bonne odeur, elle prit doucement la gourmandise avec ses crocs sans faire du mal à la main de l'enfant pour ensuite l'avaler.

Namyuu fit une mine qui pouvait montrer qu'elle trouvait cela bon et elle émit un grognement de plaisir à avoir ce goût dans sa gueule.
Shadis, quant à elle, flatta l'encolure de la cracheflamme en la traitant de gourmande avec un léger rire.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Dim 04 Oct 2015, 20:36

Tishell ne s'arrêtait plus de rire. La dragonne lui avait fait des chatouilles en attrapant le morceau de sucre et il était ravi que la friandise lui plaise. Des étoiles plein les yeux, il tourna la tête vers la fille.

- C'est vrai, tu m'emmènerais dans la forêt ? Trop cool ! On pourrait faire plein d'aventures !! Je lis beaucoup les aventures aussi, c'est trop bien ! Avec les gentils qui se battent contre les méchants et tout ! Et puis tu sais, ajouta-t-il, moi aussi je sais me défendre !

Il fouilla dans une de ses poches et en sortit une fronde qu'il arbora fièrement devant la fille. L'enfant avait fabriqué ça tout seul, et elle n'avait aucun défaut ! Le bois était taillé correctement, les liens en cuir étaient solides et puis en plus elle était fonctionnelle. Comme pour le prouver à sa nouvelle amie même si elle n'avait même pas eu le temps de remettre en doute quoi que ce soit, il attrapa un caillou, le plaça sur le petit morceau de cuir et tira. Lorsque le petit projectile s'écrasa quelques mètres plus loin à une vitesse remarquable, son sourire s'élargit.

- Tu vois ? C'est moi qui l'ai fabriquée ! se vanta-t-il. Et pour le cherchevent, oui, je suis même monté sur son dos !!! C'est le dragon qui nous a amenés ici, parce qu'avant on était sur une autre île. C'est dommage, après il est reparti ! En plus quand il s'est posé mes parents ont pas trop voulu que j'aille le voir, c'était trop nul.

Le gamin laissa échapper un soupir. Allez, quoi ! Il ne se passait déjà pas grand chose dans sa vie, si en plus il ne pouvait pas aller voir les dragons ! En plus il ne comprenait pas pourquoi ses parents refusaient qu'ils les touchent. Le cherchevent n'avait pas l'air méchant, pas plus que la dragonne dont il caressait le chanfrein avec passion. Le regard plongé dans celui de la bête, il répondit :

- Oui, plein de choses ! Enfin, j'en saurais sûrement encore plus si j'étais là en chair et en os, précisa-t-il dans un rire. Mais je vais tout le temps à la bibliothèque ! Je connais les dragons, les îles, les combats, l'île primordiale aussi !!! J'ai même entendu parler des alliances, et tu sais quoi ? L'autre jour, j'ai croisé un grand monsieur qui avait fait partie d'une de ces alliances !!! Trop la classe, hein ? Il avait des titres et tout !!

Son seul titre à lui, c'était le maître du crochetage et encore c'était lui qui se l'était donné tout seul. Pas cool ! C'était trop la classe, en plus, d'avoir un titre.

- Hé, tu crois que j'aurai un titre aussi un jour ? J'aimerais trop avoir un vrai titre qui en jette !
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Jeu 08 Oct 2015, 21:02

Namyuu émit un grognement que Shadis traduisit par un rire et la dragonne, en entendant le rire de l'enfant, le poussa légèrement de son museau comme pour demander un autre carré de sucre. Quelle gourmande cette dragonne.
L'humaine rigola en entendant le gamin parler de l'aventure dans la foret de Relaya comme d'une aventure dans les livres. Elle hocha juste la tête quand il lui demanda si ce qu'elle avait dit était vrai et le laissait parler. Jusqu'à ce qu'il parle de défense.

La, Shadis ouvrit grand les oreilles et les yeux, surtout quand le garçon se trouvant devant chercha quelque chose dans ces poches et sortit le lance-pierre. Bon, ce n'était pas une arme mortelle, mais vu l'âge du gamin, Shadis fut étonnée, impressionnée et toutes les autres émotions de surprise.
L'enfant semblait doué, doué dans la fabrication d'arme et pourra être un bon forgeron ou autre métier impliquant des armes. Peut-être ferait-il une bonne équipe, et Shadis pourra l'aider à maîtriser des armes plus dangereuses quand il deviendra grand ?
Quand il testa l'arme en question, l'humaine esquissa un sourire, cet enfant avait un vrai don. Cependant, quand Namyuu vit l'enfant tirer, elle émit un fort rugissement, Shadis la calma rapidement et comprit que sa dragonne avait juste eu peur pour sa dragonnière.

Maintenant, c'était au tour de l'humaine d'avoir peur. Certaines personnes l'avaient-elle entendue ? Ou même des gardes ? Shadis tenta de masquer cette peur qui la rongeait et cette appréhension.
« Si tu l'as fabriqué, je te félicite, tu es un vrai petit génie. Répliqua-t-elle à l'enfant. Tu te souviens du moment où tu es arrivé sur l'île refuge ?! (Shadis fut encore plus surprise, elle-même ne se souvenait même plus de la façon dont elle est arrivée ici. « Grâce à nous et à notre force » avaient dit ces parents quand elle leur avait demandé) A ce que j'entends, tes parents sont anti-dragons… je te plains, mes parents l'étaient aussi, mais Namyuu a changé mon état d'esprit. Maintenant, je sais que ma famille est avec elle et mon autre dragon et leurs enfants. »

Tout en parlant de Namyuu, elle lui caressa l'encolure et la dragonne afficha un regard heureux quand elle sentit plusieurs mains venir caresser son chanfrein ou son cou. On lui offrait tellement d'amour qu'elle grogna de plaisir et fermait les yeux.
L'enfant se mit à parler de l'île primordiale. Elle avait entendu parler de cette île lors de ses premières années, quand ses parents étaient encore dragonniers. Ils la convoitaient, elle s'en souvient. Ils s'énervaient souvent à cause d'elle. Par contre, Shadis ne se rappela pas si il faisait parti d'une alliance, ou non.
Tout ce dont elle se souvient est la haine que ces parents ont envoyés envers les dragons lors de la catastrophe et cette propagande pour toujours dire la même chose « éradiquer les dragons, ce sont eux la source de tout ce mal qu'a causée la catastrophe ». Qu'ils étaient drôle, ces parents. Passer du coq à l'âne juste pour quelque chose qui est, sans doute, naturelle ! Quelle débilité.
« Ce monsieur faisait parti d'une célèbre alliance de la première ère ? Ce sont souvent eux qui gardent leur titre, il me semble. »

Shadis avait l'impression de perdre de la crédibilité, elle était souvent enfermée au sujet de la première ère, des dragons etc. Elle ne connaît qu'une seule race par cœur : Les cracheflammes. Les autres, elle ne les connaît que de nom, n'en ayant jamais vu.
« Si tu as de la chance et que tu es fort, tu en auras sans doute un. En tout cas, je pense que tu en auras un. » Répondit l'humaine dans un sourire.

Shadis regarde l'enfant et Namyuu et une idée, sans doute farfelue, lui monta à la tête. Elle regarda du coin de l’œil l'enfant.
« Eh, ça te diras un vol sur le dos de Namyuu au dessus de l'île refuge en testant quelques cascades ? » demanda-t-elle tout en s'approchant de la dragonne et montant sur son dos comme pour montrer que tout se passera bien.
Ensuite, elle tendit sa main quand elle était bien calée sur le dos du dragon à l'enfant pour l'aider à monter. Sans attendre sa réponse.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Jeu 08 Oct 2015, 21:29

Tishell fut déséquilibré par le léger coup de la dragonne et il relâcha son étreinte l'espace d'une seconde pour retrouver son équilibre, riant toujours.

- J'ai plus rien, ma belle, désolé ! C'est que d'habitude, je croise jamais d'animaux sauvages et encore moins de dragons quand je me promène hors du village alors je prévois pas beaucoup de sucres.

L'enfant semblait exulter alors que Shadis le regardait manipuler sa fronde avec de grands yeux remplis d'étonnement. Il sursauta lorsque la dragonne rugit et son sourire disparut.

- Hé, c'est qu'un caillou, je vais pas te faire de mal et pas à ta maîtresse non plus !

Un horrible sentiment de culpabilité envahit le gamin. Il n'aurait pas dû faire ça ! Enfin bon, ça arrivait à tout le monde de faire des bêtises et il soupira de soulagement lorsque Namyuu se calma. Un sourire timide réapparut sur son visage alors que sa nouvelle amie le complimentait. Tiens, comment s'appelait-elle, d'abord ? Il connaissait le nom de la dragonne, mais pas le sien... et puis elle ne connaissait pas le nom du garçon non plus. Ca ne serait pas pratique si ils voulaient s'appeler !

- Merci, merci ! se réjouit Tishell. Hé, je m'entraîne beaucoup ! Je fabrique plein de petites maisons dans ma chambre et tout, mais je me cache parce que mes parents ont peur que je me fasse mal. Tu sais, je suis le maître des serrures mais on m'appelle aussi... le prince des bricoleurs !

Il marqua une pose en lançant à la fille un regard plein de malice et de fierté. Sans doute espérait-il que sa phrase ait un petit effet : hé, ses titres n'étaient pas les meilleurs mais au moins ça lui donnait un peu de classe ! Maintenant son amie lui parlait de son arrivée ici et son sourire se fit radieux.

- Bien sûr que je m'en souviens ! C'était trop bien, je suis monté sur un dragon pour la première fois de ma vie ! enfin... c'était la dernière fois aussi, précisa-t-il avec une mine un peu dépitée. Moi j'étais super content mais je comprends pas, mes parents avaient l'air terrorisés ! C'était marrant pourtant. Attends... comment tu dis ? "Anti-dragons" ?

Tishell fronça les sourcils et sembla se concentrer intensément. Ses parents ? Anti-dragons ? C'était quoi, d'abord, "anti-dragon" ? Est-ce que... non, ça paraissait impossible. Pourquoi les gens seraient-ils contre les dragons ? Non, pour sûr, ce n'était pas ça, ça ne devait pas s'écrire de cette manière. Avec une profonde incompréhension, il demanda :

- C'est quoi, ça, "anti-dragons" ? Est-ce que... QUOI ?! Tu as un autre dragon aussi ???? Et un bébé dragon ??? Mais c'est trop cool !!! T'as plein de dragons !!! Comment tu fais pour avoir plein de dragons ?? Moi j'ai pas de dragon, c'est nul ! Enfin j'ai Lucie mais bon, c'est pas un dragon !

Il observa d'ailleurs avec bonheur sa toute petite amie se blottir au fond de sa poche. Lucie n'était peut-être pas aussi grosse qu'un dragon, il ne pouvait peut-être pas monter sur son dos ou l'enlacer mais c'était tout de même son amie. Tiens, en parlant d'amie... il était peut-être temps de lui demander.

- Hé, au fait ! s'exclama-t-il avec un regard plein de curiosité. Tu t'appelles comment ? Moi c'est Ti... Tishell ! hésita-t-il.

Le gamin avait certes pris l'habitude de se présenter par son surnom mais il n'avait pas pour autant oublié son vrai nom ! Il ne risquait pas de l'oublier, d'ailleurs. "Timothée-Franklin, fais ceci", "Timothée-Franklin, ne fais pas cela", "Timothée-Franklin, allez vous peigner !" - car oui, il était des fois où ses parents le vouvoyaient. Ah, ils étaient d'un ennui ! L'enfant les aimait, bien évidemment, mais il ne comprenait pas pourquoi ils étaient derrière ses moindres faits et gestes à ce point. Pourquoi devrait-il se peigner, d'abord ? Il aimait bien ses cheveux. En plus, si il les écoutait, il devrait se pavaner en tenue noble, dans des vêtements serrés, toute la journée et puis même pas dehors en plus ! Tishell frissonnait à cette idée. Si il commençait à se soucier de la moindre poussière qui viendrait par malheur se déposer sur son visage, il n'en avait pas fini !
Enfin bon, la fille le tira de ses pensées en lui disant qu'il aurait sûrement un titre et le garçon se mit à sautiller d'excitation.

- C'est vrai ? Tu penses ? Trop cool !!!! Ca serait quoi à ton avis ? J'aimerais trop un titre !! T'imagines, après c'est trop classe pour te présenter aux autres et puis en plus t'es connu et tout !!!!

Maintenant voilà qu'après lui avoir proposé un petit tour sur le dos de sa dragonne elle était montée sans même attendre sa réponse. Attendre sa réponse ? Pourquoi faire ? Une expression rayonnante était affichée sur le visage du gamin et ses yeux brillaient. Sans même prendre le temps de lui répondre par oui ou par non, il effleura à peine la main de la fille et bondit agilement et sans difficulté sur le dos de Namyuu.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Ven 09 Oct 2015, 18:15

Namyuu baissa la tête en entendant l'enfant dire n'avoir plus de ce qu'il appelait « sucre »et grogna de tristesse. Et elle montra un regard étonné lorsque elle ne voyait plus son sourire, après qu'il ait lancé le caillou. Elle lui donna un coup de museau pour lui montrer que tout allait bien et qu'elle s'excusait.

Shadis, quant à elle, rassura pour le mieux Namyuu et elle sourit quand l'enfant parla de ce qu'il fabriquait. Elle fronça les sourcils quand il parla de ses parents, ils semblaient très protecteur, même trop. Le souvenir de ses rares sorties (qui ne se passaient que la nuit) lors des premières années de la découverte de l'île refuge refit surface et Shadis soupira nostalgiquement. C'était l'époque où elle pouvait profiter du restant de son père et de sa mère qui n'est plus la aujourd'hui. Satané regret.
Lorsque l'enfant la regarda avec ce regard malicieux et fier, elle ne put s'empêcher de légèrement rigoler.

« C'est un très beau nom. Tu t'es fabriqué une couronne en même temps ? Demanda-t-elle avec un sourire qui disparut quand il demanda la signification d'anti-dragons. Oui… je dis bien « Anti-Dragons ». »
Shadis fronça encore plus ses sourcils, déjà qu'ils étaient naturellement froncés, cela donnait un air plus… insultant. L'enfant n'avait jamais appris ce mot ? Ces parents ne parlaient jamais avec lui des autres anti-dragons ? La famille de l'enfant était remplie de surprise pour Shadis.  Avant même qu'elle n'eut le temps de donner la définition de ce mot, l'enfant passait à autre chose, ce qui fit soupirer l'humaine.
« Pour l'instant, c'est encore un œuf, mon autre dragon le surveille quand Namyuu n'est pas la… J'ai pas beaucoup de dragons hein, rigola-t-elle, je n'en ai que 3, d'autres maitre-dragons en ont plus ! »

Namyuu, voyant la luciole se fourrer dans la poche de l'enfant, eut un élan de curiosité et s'approcha de la poche en question, voulant fourrer son museau dedans. En vain. Elle se fit vite reprendre par Shadis qui trouvait cela irrespectueux.
En parlant de cela, l'enfant lui demanda son nom et dit son nom en même temps. Il se nommait Tishell, nom que l'humaine trouvait magnifique.
« Je m’appelle Shadis, répondit-elle. »

Shadis pencha sa tête quand elle vit Tishell frissonner, il n'y avait presque pas de vent, comment pouvait-il avoir froid ? Ne trouvant pas de réponse, elle fit comme si elle n'avait rien vu.
« Je ne sais pas… Chevalier des outils ? »
D'accord, Shadis n'était pas très forte en titre, mais l'enfant pouvait tout adorer. C'est ce qui était marrant chez eux. Alala… les enfants, c'est un bon moment à passer dans la vie.

Sans plus attendre de réponse, Tishell monta sur Namyuu ,qui mima un léger sursaut -elle n'avait pas l'habitude d'avoir deux humains sur son dos-, en effleurant la main de Shadis, elle arrêter très vite sa peur habituelle, sachant que l'enfant n'allait rien du tout lui faire.
Namyuu, quant à elle, dévoila ses ailes grises et bondit hors du sol dans un rugissement. Shadis fit signe à Tishell de se tenir, pour éviter qu'il tombe pendant que la dragonne alla plus haut dans le ciel et accéléra.
Namyuu vola dans au dessus de l'île refuge, de cette hauteur, on ne pouvait voir que des points qui n'étaient rien d'autre que les humains, si on tendait l'oreille, on pouvait entendre des cris de peur ou d'admiration, ce qui fit rigoler Shadis. Pendant ce temps, Namyuu tourna sur elle-même et s'amusa à descendre en piquée pour rapidement remonter en grognant de plaisir.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Ven 09 Oct 2015, 22:38

Tishell parut soudain réfléchir intensément. Une couronne ? Il n'y avait pas pensé... mais est-ce que ça ne serait pas un peu pompeux ? Il n'avait pas envie d'être le roi de tout le monde, juste d'être le prince des bricoleurs. Genre, le roi des marteaux et des clous, quoi.

- Mmmh... non, j'ai pas de couronne ! Je n'ai pensé à ce titre que ce matin... avoua-t-il. Mais en même temps, hé, ça me gênerait plus qu'autre chose si tu veux mon avis !

Il montra ses lunettes protectrices qui reposaient au milieu de ses cheveux en bataille et sourit avec amusement alors qu'il se disait qu'elles pouvaient tout aussi bien être sa couronne.

- Et puis, c'est un peu ma couronne à moi, expliqua-t-il donc. J'ai vu dans les livres qu'il y avait des explorateurs qui portaient des lunettes comme ça, toutes fermées et tout, pour se protéger du vent et de la pluie pendant la première ère. Du coup je m'en suis fabriqué aussi ! Enfin, j'ai rajouté des choses pas trop utiles juste pour faire joli, mais voilà. D'un autre côté... ajouta-t-il avec un air un peu contrarié, je vois pas trop à quoi elles pourraient me servir. Au moins elles me protègent des étincelles quand je soude quelque chose.

Bah ! L'espoir faisait vivre. Avec un peu de chance, un jour lui aussi arpentera les cieux alanyens durant de longues heures et lui aussi aura besoin de lunettes pour protéger ses yeux sur de si longues distances. Enfin, ça ça serait avec un peu de chances. Sérieusement, pourquoi y avait-il si peu de dragons maintenant ? Il y en avait tellement avant ! Le garçon laissa échapper un soupir un peu déçu : il aurait tellement aimé naître durant l'âge d'or du monde.
Enfin bon, pour le moment il y avait plus important. La fille avait un bébé dragon ! Un. Bébé. Dragon !!!

- Mais c'est déjà super bien 3 !!! C'est plus que... euh... 0, fit remarquer Tishell en baissant la tête. En plus si t'as un oeuf ça veut dire que tu peux faire un élevage !!! T'imagines si les gens élevaient tellement que ça redeviendrait presque comme à la première ère ? Ca serait trop bien !! Hé, ça chatouille !

Le gamin se remit à rire lorsque la dragonne fourra son museau dans sa poche - ou du moins, quand elle tenta de le faire. Il sourit quand sa maîtresse la reprit : les grands faisaient souvent ça, reprendre les autres parce qu'ils estimaient qu'ils allaient un peu trop loin mais lui ça ne le dérangeait pas. Il ne comprenait pas trop ce qu'il y avait avec le "respect", de toutes les façons. Le respect par ci, le respect par là... mais c'était quoi, au final, ce respect ? Enfin bon, ce n'était peut être pas des questions de son âge. Peut-être qu'il comprendrait plus tard; en attendant, le tintement du joli nom de la fille à ses oreilles le ramena à la réalité. Shadis ? C'était joli. Ni trop long, ni trop simple. Il se remit à rire lorsqu'elle lui proposa un nouveau titre.

- Chevalier des outils ? C'est marrant ! Mais bon, je me bats pas trop avec mes outils. Hé, ça serait drôle, remarque. Enfin, je sais pas trop... ça doit faire mal, de se prendre un marteau dans la tête, mais en même temps c'est des toutes petites armes, moi les guerriers que j'ai lus dans les livres ils avaient au moins des poignards de trente centimètres ! J'aimerais bien avoir une arme, moi. Genre, une vraie, pas comme ma fronde ! Enfin, elle est cool ma fronde, c'est pas le problème, se reprit-il. Mais quand même, une vraie arme, genre comme ton sabre, ça en jette !!

L'enfant s'imaginait déjà combattant des hordes d'ennemis, une arme en acier noble dans les mains. Il ne savait pas trop ce que serait cette arme... un sabre ? une épée ? une hache ? DEUX haches ? Tout autre chose ? Bah, il avait sûrement le temps d'y penser; ce n'était pas demain qu'il allait commencer à décimer des troupeaux de méchants ! Mais bon, se dit-il, ça serait sympa, quand même, d'appr...

- Oof !

Une bouffée d'air vint littéralement frapper le gamin. La dragonne avait pris son envol et lorsqu'il se fut remis du choc et eut attrapé la première chose qui lui tombait sous la main - à savoir, Shadis qu'il avait instinctivement étreinte pour ne pas tomber - son sourire s'élargit. Il ne savait plus où poser ses grands yeux brillants : les muscles formidables de Namyuu qui les soulevaient du sol, l'étendue du ciel qui se dévoilait tout autour, l'île en dessous qu'il n'avait vue qu'une fois ainsi, les villageois tout petits qui gesticulaient... c'était fantastique ! En riant, il serra les genoux pour assurer sa prise et écarta légèrement les bras pour prendre une grande respiration. Des étoiles plein les yeux, il cria pour que Shadis l'entende :

- C'est trop bien !!! Tu fais souvent ça ?
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Sam 10 Oct 2015, 14:45

Shadis regarda les lunettes que Tishell lui montrait et lui rendit son sourire.
« Je vois, pour ma part, j'en ai pas besoin, le vent ne me fait pas mal quand je vole avec Namyuu mais chacun à ses sensibilités. »
D'ailleurs, en parlant du vent qui fait mal aux yeux quand on accélère, Shadis commença à se poser une question, est-ce que certains dragons pouvaient avoir, eux aussi, mal à cause du vent ?
L'humaine secoua sa tête, quelle pensée stupide, bien sûr que non ils ne pouvaient pas avoir mal ! Ou soit, certains ont mal à cause d'une malformation, ce qui serait dommage.

Une… malformation ? Une nouvelle idée frappa la pensée de Shadis, et si le bébé se trouvant dans son œuf était mal-formé ? Non, il ne fallait pas pensé à ça. Et si le bébé serait comme cela, eh bien… l'humaine et ses dragons réussiront à faire de lui un vrai dragon avec une bonne éducation.
Shadis fut tirée de ses pensées en entendant Tishell parler du nombre de ses dragon.
« Mais c'est moins que 6, répondit-elle. Ça serait dur d'avoir à nouveau des élevages comme lors de la première ère, il faut de la chance pour avoir un mâle et une femelle dans ce monde. Et il ne faut pas oublier que la plupart des dragons ont disparus... »

Shadis soupira, si seulement elle serait née plus tôt, elle aurait peut-être pu avoir un vrai élevage et se sentir heureuse d'avoir pleins de dragons. Mais bon, deux dragons et prochainement un bébé lui suffisait. Peut-être que plus tard, elle en aura quatre, puis cinq, puis six etc. Et montrera aux anti-dragons le fruit de son éducation et leur prouvera que ces êtres sont plus qu'adorable.

Elle écouta, cette fois, attentivement Tishell quand il parla des armes.
« Quand il faut se défendre, on s'en fiche que l'autre est mal ou non, ou bien qu'il meure. (Shadis se mit à rigoler quand il parla de longs poignards) Ce ne sont plus des poignards si ils font trente centimètres, mais des épées. Un jour, tu réussiras à créer de belles armes, ou même de nouvelles armes que personne n'a jamais vu ou créer et tu trouveras sans doute mon sabre comme une arme médiocre. »
Après avoir dit cette phrase, Shadis sourit à l'enfant pour lui montrer qu'elle ne mentait pas. Après tout, pourquoi mentir ? L'enfant aimait ce qu'il faisait et il semblait être très doué. Elle sentait en lui un bel avenir et très prometteur.

Pendant ce temps, Namyuu continua de voler et Shadis ne réagit pas quand l'enfant l'étreignait.
« Ouais ! Mais pas au dessus de l'île refuge par peur des gardes ! Lui hurla-t-elle pour qu'il l'entende. »

De l'autre côté, les habitants de l'île étaient surpris, apeurés. Un dragon à l'île refuge ? Impossible ! Certains hurlèrent au dragon de déguerpir et certains insultèrent la garde.
« Comment ils font pour laisser passer un dragon qui pourrait détruire le village ?! On va tous mourir si cela continue ! ».
De tels cris faisaient sortir des personnes de leurs maisons et tout cela devenait plus fort.
Cela faisait réagir la garde qui décida d'observer la situation. Un dragon, cracheflamme… seul ? Ils pensaient qu'il n'allait pas rester longtemps, et ils allaient calmer la foule énervée. Certaines batailles éclatèrent entre les anti-dragons et certains qui pensaient qu'il n'allait rien se passer de grave.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Sam 10 Oct 2015, 15:15

Tishell sembla s'indigner lorsque Shadis lui apprit qu'elle doutait qu'un jour les élevages soient aussi grandioses que durant la première ère... enfin, c'était l'indignation d'un enfant, qui ne portait en réalité aucune colère et qui était empreinte de surprise. Ainsi, il s'exclama avec vigueur :

- Hé, mais au tout tout début de la première ère il n'y avait pas beaucoup de dragons non plus ! Il faut bien partir de rien pour arriver à quelque chose, non ?

Le gamin laissa échapper quelques éclats de rire malicieux. Son optimisme débordant ne lui permettait pas d'envisager cette possibilité : le monde, incapable de prospérer de nouveau ? Jamais ! D'ailleurs il n'avait pas trouvé beaucoup d'écrits sur le début de la première ère... il savait simplement qu'au tout début des temps connus, le cycle de l'île primordiale ne s'était pas encore mis en marche et elle n'explosait pas régulièrement. Ca avait bien duré deux ou trois siècles, d'après le seul livre qu'il avait trouvé : l'enfant trouvait cela curieux mais après tout, comme il l'avait dit, il fallait bien partir de rien pour qu'un monde se mette en place aussi ! Maintenant la fille lui faisait part de tous les espoirs qu'elle plaçait en lui et son visage s'éclaira d'une expression radieuse.

- C'est vrai ? demanda-t-il. Tu crois vraiment que je vais pouvoir inventer des armes ? Trop cool !!!! T'imagines si je suis le seul à savoir faire une arme en particulier ? Hé mais attends, ça doit être vachement dur d'inventer une arme ! Il faut réfléchir à la forme, et puis le matériau, la taille, la prise en main, le poids, le...

La suite de la multitude de critères énumérés par Tishell se perdit dans le vent à mesure qu'il baissait le ton comme si il avait de plus en plus besoin de réfléchir pour en trouver de nouveau. Au terme de son monologue, il reprit son souffle puis continua en criant pour se faire entendre de nouveau :

- Hé, dis pas ça ! Il est vachement bien ton sabre, je le trouverai jamais médiocre ! Tu sais, finalement, t'avais raison, changea-t-il soudain de sujet. J'ai même pas besoin de mettre mes lunettes, le vent c'est pas si dérangeant ! Mais bon c'est les explorateurs qui mettaient ça avant, ils devaient passer des jours sur leurs dragons et quand même garder les yeux ouverts, t'imagines ? Puis de toutes les façons, ajouta-t-il en faisait un peu la moue, m'en fiche, elles sont jolies mes lunettes.

Des cris venant de l'île attirèrent son attention. Tishell se cramponna de nouveau à son amie pour jeter un coup d'oeil en bas avec un regard rempli de curiosité : pourquoi les gens s'agitaient-ils en bas ? Ils semblaient vraiment remontés et au vu de leurs attitudes ce n'était sûrement pas des compliments qu'ils lançaient dans leur direction. Hé, c'était bizarre. Normalement, les gens devaient s'émerveiller devant les dragons et ils devraient se réjouir d'en voir passer dans le ciel, pas les insulter ! Maintenant il y avait de plus en plus de monde dans les rues, certains semblaient se chamailler et les habitants sortaient même de leurs maisons pour voir ce qu'il se passait.

- Shadis ! cria-t-il pour braver la force du vent. Qu'est-ce qu'ils...
- Mon fils !!!

Le gamin vit la femme qui avait hurlé tomber dans les pommes dans une attitude grotesque alors qu'un bonhomme bien ventripotent la rattrapait, l'air effaré. Il gesticula tout seul en bas dans les rues du village en disant plein de choses que Tishell ne comprit pas; finalement il attrapa un garde et semblait implorant alors qu'il balbutiait tout un tas d'autres choses avec angoisse. Le garde avait l'air très confus et, alors qu'il demandait sans doute à l'un de ses collègues de calmer la foule à la hâte, il se pressa pour disparaître dans une autre rue.
Avant de retomber dans les vapes et dans un bref moment de lucidité, la femme s'écria de nouveau sur un ton ridiculement dramatique :

- Mon fils !! Les dragons !!! Les dragons ont enlevé mon fils !!!

Et alors Tishell comprit. Qu'ils étaient bêtes, ces parents ! On ne l'avait pas "enlevé", il s'amusait avec son amie ! Il perdit bien vite le sourire qui s'était dessiné sur ses lèvres alors qu'il comprit ce que cela impliquait. Un garde monté sur un percebrise venait de prendre son envol et il n'avait pas l'air franchement commode. Un air de panique dans le regard, il pressa Shadis :

- C'est mes parents ! Ils doivent croire que tu es méchante ! Attention aux gardes, ils veulent t'attraper !!

L'enfant tourna la tête et ses yeux s'agrandirent alors qu'il constatait à quelle vitesse le garde les rattrapait...
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Sam 10 Oct 2015, 16:43

L'enfant semblait être rempli d'espoir à penser cela, et il ne semblait pas avoir tort.
« Pas faux, mais cela mettrait du temps ».
Shadis pensa alors à cette possibilité d'élevage de première ère. Un jour, sans doute, elle y arrivera, avec d'autres maitre-dragon et la deuxième ère sera juste une évolution en Alanya. Mais sans doute que cela arrivera quand elle sera morte, ou vieille…

L'humaine rigola quand Tishell lui faisait part de la « difficulté » de créer une arme. C'est vrai, c'est dur de créer une arme, mais lorsque l'on est motivé, le temps passe rapidement, non ?
Elle ne put pas écouter la fin de sa phrase, l'enfant baissait trop le ton puis partait sur un autre sujet rapidement.
« C'est plus long que dur tant qu'il y a la motivation ! S'écria Shadis pour qu'il l'entende. Disons que mon sabre n'est pas aussi meilleur que d'autres personnes, mais il me plaît comme cela, même si je pourrais changer quelques petites choses ou même l'améliorer et faire un mélange entre plusieurs choses ! Cela devait être affreux pour eux, affirma-t-elle quand Tishell lui parla des explorateurs, mais ils ont dû s'y habitués à force -puis, elle se tourna vers l'enfant avec un sourire- chaque chose est joli dans ce monde tu sais... »

Shadis n'eut pas le temps de finir sa phrase à cause des cris des habitants qui attiraient trop son attention et qui embêtait Namyuu. La dragonne se mit à rugir, comme pour demander aux autres de se taire pour que les deux humains profitent du vol. Mais rien n'y faisait.
L'humaine devait garder son calme, pour éviter que l'enfant ait plus peur qu'autre chose, elle jeta un coup d’œil vers le sol pour observer la scène, les gardes tentaient de calmer la foule.
Elle prit une grande inspiration, se pencha et caressa l'encolure de sa dragonne et lui chuchota qu'il faudra soit accélérer ou se poser si la situation dégénère. Elle se redressa ensuite, mais elle eut un léger frisson en entendant une femme crier « Mon fils ! ».
Elle comprit vite que c'était la mère de Tishell, qui était trop apeurée pour tenter de comprendre quelque chose.

Avant même que Shadis pût dire quelque chose, la mère dit à un garde qu'elle avait kidnapper l'enfant. Elle se mit alors à hurler « Non ! C'est faux ! Vous ne comprenez jamais rien, vous, les parents ! » et serra ses dents, elle acquiesça quand Tishell lui expliqua tout, même si elle le savait déjà.
Et elle observa le garde, et Namyuu rugit contre le percrebrise et accéléra le vol. Hélas, le percebrise allait trop vite, et malgré l’accélération de la dragonne, il allait les rattraper dans… trois ou quatre secondes.
« Bon… il faudra que l'on s'explique avec la garde et tes parents je pense... » Soupira Shadis qui demanda à sa dragonne de se poser.
Celle-ci obéit rapidement et se posa dans un endroit où il n'y avait peu de monde. Shadis se leva, empoigna le fourreau de son arme et sortit son sabre, tout cela en rapidité. La lame brillait à cause du soleil éclatant.
L'humaine descendit de Namyuu, fronça un peu plus ses sourcils et regarda ceux qui s'approchaient d'elle d'un regard stoïque.

« Le premier qui ose faire du mal à ma dragonne, je le tranche en deux, c'est compris ? Ordonna-t-elle. Par contre, si les enfants veulent la caresser ou lui faire des petits bisous, ils le peuvent, elle ne mord pas et a reçu une éducation comme si elle était humaine. »
Certains enfants, après l'avoir entendu, voulurent s'approcher de Namyuu, mais les parents refusèrent rapidement. Shadis leva les yeux au ciel en voyant cela, et se força de ne pas traiter ses mères de mauvais parents.

Et la garde arriva, elle regarda le percebrise se poser et le garder s'approcher d'elle. Elle dévisagea l'homme d'un regard noir et grogna. Namyuu la reprit dans un couinement, comme pour lui dire de rester calme, en vain.
« Si vous avez écoutez les parents de Tishell, vous êtes complètement débiles. Je n'ai, en aucun cas, enlevé cet enfant, il voulait voler à dos de dragons et s'amuser, c'est ce que j'ai fait. De toute façon, si je l'avais enlevé, en quoi cela me serait utile, mmhh ? »
Le garde haussa juste les épaules, disant qu'il ne faisait juste son boulot et que ces parents l'avaient appelés pour un enlèvement, et la foule à cause du dragon.
En parlant des parents de l'enfant, Shadis les attendais, vouloir entendre leurs arguments et leurs bêtises. L'humaine se détendit et caressa le museau de Namyuu pour se détendre, celle-ci grogna de plaisir.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Sam 10 Oct 2015, 19:16

Wow, l'enfant avait beaucoup lu au sujet de toutes les espèces de dragons mais il n'aurait jamais cru que les percebrises soient si rapides ! Il le regardait avec les yeux et la bouche grands ouverts avec beaucoup de stupéfaction. Son regard aurait sans doute été empreint de fascination si le dragon n'était pas en réalité entrain de le poursuivre...
Mais tout de même, c'était bluffant ! La dragonne filait à vive allure et pourtant le petit percebrise la rattrapait presque sans aucun problème. Il l'observa dans ses moindres détails : le vent qui frappait ses ailerons, la manière qu'ils avaient de fendre les airs - nul doute ne faisait, en voyant la bête en action, que le nom de son espèce n'avait pas été choisi au hasard, ses ailes fines qui ne bougeaient pas et pourtant le corps fuselé du dragon qui filait aussi vite que l'éclair dans leur direction... il y avait tant à dire, la mécanique en action d'un dragon était si fascinante ! Enfin, Tishell n'aurait pas l'occasion de le détailler plus longtemps. Shadis avait décidé d'atterrir et il hocha la tête en silence lorsqu'elle lui expliqua qu'il faudrait discuter avec les adultes.

Le gamin ne tarda pas à rejoindre la fille au sol d'un bond agile. Elle avait déjà dégainé son sabre et, alors que Tishell adoptait instinctivement une posture de défense et fouillait l'une de ses poches pour y trouver quelque chose, la petite luciole émergea de son gilet en voletant de manière plus instable que jamais. Si elle avait été humaine, elle aurait sans doute déjà rendu son repas. Son expression dure s'attendrit lorsque des enfants voulurent caresser la dragonne et il parut désemparé lorsque les parents les en empêchèrent : qu'avaient-ils donc ces gens à empêcher leurs enfants de câliner cet être si noble comme l'avaient fait ses parents plus tôt dans sa vie ?

- C'est vrai ! lâcha-t-il au garde avec un regard implorant. Elle est pas méchante, c'est mon amie ! Et puis c'était vachement cool de voler comme ça sur un dragon. Vous devriez essayer ! Ah mais vous avez déjà volé sur un dragon, je suis bête, se reprit-il dans un rire. Ben du coup vous savez à quel point c'est chouette ! Pourquoi elle serait méchante ?

Le garde dévisagea le gamin qui affichait toujours une expression d'une grande naïveté. Sans doute s'interrogeait-il sur la nature des faits : la fille était-elle réellement bienveillante ou alors était-ce cet enfant qui était spectaculairement stupide et ignorant ?
Enfin bon, maintenant la femme, bien formée et bien nourrie sous sa robe d'un grand raffinement et ses quelques bijoux dorés, fendait la foule avec beaucoup d'affolement. Le père à la bedaine bien rebondie qui déformait un vêtement chic, un monocle ridicule sur son oeil droit et un chapeau posé sur son crâne pour cacher ce qu'on devinait être une calvitie naissante ne tarda pas à faire son apparition lui aussi, l'air bien remonté.
Tishell perdit son sourire et baissa les yeux, sûrement très déçu et gêné.

- Timothée-Franklin ! s'écria le père avec grandiloquence. Nous vous avons maintes fois interdit de sortir de la maison, et, pire !!!! du village ! Voyez où vous mènent toutes vos sottises ! Ha ! Un dragon !!!! Enlevé par un dragon !! Sur l'île Refuge !!!
- Mais, p...aïe !

L'homme avait retiré ses petits gants blancs et fins pour asséner un soufflet à son fils, dont les larmes commençaient à perler sous ses yeux baissés vers le sol.

- C'en est assez ! Ah ! Vous auriez pu vous tuer ! Voyez dans quel état est votre mère !

Et c'était vrai, la mère était rouge comme une tomate, poussait des cris effarés et tentait vainement de se faire de l'air avec de petits mouvements inutiles du poignet.

- Mais je voulais juste m'amuser... souffla Tishell.

Alors que son père lui attrapait fermement le poignet, le gamin leva soudain ses yeux humides pour se dégager d'un coup sec et courir enlacer la dragonne. Cette fois c'était bon, la mère s'effondrait de nouveau au sol après avoir papillonné des yeux.

- Timothée-Franklin !!! s'égosilla le gros bonhomme bien joufflu en rougissant tant il était remonté. C'est d'une inconscience ! Ah ! Il pourrait vous avaler tout cru ! Revenez ici, tout de suite !
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Sam 10 Oct 2015, 20:06

Shadis sentit derrière son dos Tishell qui voulait prendre, lui aussi, part à ce qui se passait, vu qu'il se positionnait pour se défendre et chercha une arme, sans doute sa fondre.
Namyuu, voyant la lucione, lui grogna dessus et tenter d'approcher son museau d'elle, voulant la sentir et surtout s'amuser. Mais, sentant toute la tension qu'il y avait, elle s'arrêta très vite.
L'humaine rigola légèrement quand Tishell demanda aux autres pourquoi sa dragonne serait méchante.
« Car ces bêtes d'humains, qui ne comprennent rien au dragon et à leur langage, pensent qu'ils sont ceux qui ont causés la catastrophe. Quel débilité. »
Elle se mit à sourire sarcastiquement quand certains parents lui crièrent dessus pour ce qu'elle a dit. Shadis leur demanda de réfléchir plutôt que de suivre une masse débile.

Et… la mère de Tishell arriva, et Shadis haussa un sourcil en la voyant. Elle la trouvait ridicule et semblait prendre des airs hautains quand elle parlait mal de Namyuu. Le père, n'en parlons pas, il dégoûtait l'humaine plus qu'autre chose, elle regarda autre part quand elle croisa les yeux de l'homme en question et tenta de ne pas faire de crise d'angoisse ou de tirer, de dégoût, la langue.
Shadis voulut intervenir quand le père osa dire que son enfant avait été enlevé. Et quand elle vit l'enfant se prendre une claque, ce fut la goutte d'eau qui faisait déborder le vase et Shadis serra son sabre et grogna.
« Non mais, vous êtes qui pour faire cela ? Ses parents ? Laissez moi rire ! Si son idée ne vous plaît pas, vous ne le laissez pas parler ? Votre enfant est presque adolescent, laissez le forger ses idées à la place de lui bourrer le crâne en lui disant que les dragons sont dangereux ! On dirait mes anciens parents, vous me dégoûtés plus qu'autre chose. »
Pour montrer cela, elle se mit à cracher par terre.

Puis, le père se mit à parler de la mère de l'enfant, et Shadis se mit à éclater de rire en voyant les gestes de la femme en question. En essuyant une larme qui coulait à force de rire, elle s'approcha de la mère et appela Namyuu.
« Allez ma fifille d'amour, fais lui un petit câlin pour la rassurer ! »
La dragonne approcha sa gueule de la femme et émit un léger grognement qui semblait montrer sa joie. Puis elle posa sa tête sur l'épaule de celle qui considérait les dragons comme « dangereux » et l'enleva rapidement en sentant l'air stressé de la femme en grognant pour s'excuser.
« Vous voyez, elle vous a rien fait, pff. » Nargua Shadis.

En revenant à leur place, Tishell vint et pris dans ses bras Namyuu. Celle-ci, heureuse de ce que faisait l'enfant, grogna à nouveau de plaisir et lui lécha le visage pour ensuite fermer ses yeux pour profiter du moment.
Shadis sourit en voyant cela et jeta un regard aux parents de l'enfant, effaçant son sourire et fronçant des sourcils.
« Olalala, pauvre Tishell, il s'est fait lécher la joue par un dragon, c'est sans doute pour voir si il est bon pour ensuite le manger. Olalala, ce dragon est dangereux, il faut le tuer ! Ironisa l'humaine en exagérant ses gestes qui voulait imiter les parents -surtout la mère- et avec un ton de riche. J'ai jamais vu d'humain aussi… drôle à entendre. »
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Tishell le Dim 11 Oct 2015, 15:46

La petite luciole fut expulsée loin de la dragonne par son souffle chaud. Personne ne remarqua le petit insecte mais elle semblait bien remontée par l'assaut accidentel puisqu'elle virevoltait à une vitesse folle autour de la tête de la grande créature : d'aucuns auraient dit qu'elle la houspillait.
Tishell, lui, arborait une expression profondément troublée. Les dragons ? Provoquer la catastrophe ? Avec une grande innocence et un brin de frayeur, il demanda :

- Mais... personne ne sait ce qui a causé la catastrophe ! Pourquoi les dragons ? Est-ce que... est-ce que des gens ont fait des recherches ? ça serait vrai ?

Le gamin fut tiré de sa réflexion : sa mère montait en décibels à mesure qu'on lui faisait outrance. La fille avait craché par terre ! Elle allait au moins faire une attaque cardiaque. L'enfant s'inquiéta naïvement pour sa mère pendant un instant jusqu'à ce que son père s'offusque en reprenant la parole sur un ton au dessus.

- Oh ! Mais quel vulgaire personnage ! Voyez, voyez quels genres de personnes sont ces gens qui montent sur les dragons ! Oh ! C'est d'une grossièreté ! Timothée-Franklin, revenez donc, vous allez vous blesser !

Ledit Timothée-Franklin avait plongé un regard plein de tristesse sur son père qui ne voulait pas le laisser rester avec son amie et il ne put s'empêcher dans sa naïveté et son innocence de courir soutenir sa mère alors qu'elle s'était effondrée une fois de plus lorsque la dragonne s'était approchée. Pour sûr, la femme était très émotive. Il passa une main sous sa nuque et lui adressa un grand sourire un peu forcé.

- Maman ! Ca va ? Hé, tu vois, elle est gentille la dragonne, elle t'a rien fait ! C'était rien qu'un câlin, pas besoin de perdre connaissance, ajouta-t-il dans un rire.

La mère porta sa main à son front avec effroi devant la mine crasseuse de son enfant.

- Vous me tuerez, un jour ! s'écria-t-elle. Combien de fois vous ai-je répété de soigner votre apparence ? Ce n'est pas une tenue pour une personne bien élevée ! Oh, et votre langage ! Et... et... le dragon ! aaaAAAaaAaaah !!!

Tishell perdit son sourire alors que la femme recommençait à paniquer. C'était quoi, leur problème, avec les dragons ? De ce qu'il avait vu, celui là était juste une grosse boule d'affection... et il n'y avait pas de raison pour que ça soit différent avec les autres. Malheureusement mais avec chance pour sa vie, le gamin n'avait jamais connu les pillards et autres barbares montés sur des dragons fous, ainsi il ne comprendrait sans doute jamais pourquoi il y avait des gens en ce monde qui rejetaient les dragons... pour l'instant, du moins. L'innocence était une belle chose qui était sans doute bien trop éphémère dans un monde aussi dur que celui d'Alanya.
Le père qui avait préféré écouter le grossier personnage qui s'agitait devant lui plutôt que de réprimander de nouveau son fils avait pour sûr un air des plus choqués. Il ouvrit grand sa bouche pour lui rétorquer :

- Tishell ? Ah ! Ce curieux sobriquet qu'il se donne ! Je vous prierai de décamper sur le champ, jeune fille, mon fils a déjà bien assez de mauvaises idées dans la tête pour qu'on vienne en plus la lui bourrer de mauvaises intentions ! Je ne veux pas ce genre de fréquentations pour Timothée-Franklin ! Venez donc, ajouta-t-il sur un air hautain en se tournant vers l'enfant, nous rentrons !

Avant même que sa main n'ait pu l'atteindre, le gamin détala comme une citrelle et en sanglotant loin de ce groupe de personnes qui criait, gesticulait et s'offusquait, de ces parents qui n'y comprenaient rien et qui l'embarrassaient en utilisant ce nom à rallonge devant sa nouvelle amie et de ce garde qui croyait à leurs bêtises. Etait-ce une vie, de rester enfermé dans une chambre à longueur de journée ? Tishell n'y comprenait rien. Ses parents étaient pourtant de braves gens; pourquoi fallait-il qu'ils le gardent précieusement sous une cloche de verre ?
"Tu sais, maman, je suis pas en sucre, je vais pas fondre à la première pluie, hé", disait souvent le gamin en riant et sa mère ne comprenait pas. Mais si seulement il n'y avait que les pluies en Alanya...

Il y avait aussi les monstres, les dangers et les forêts qui les abritaient et c'était justement vers eux que l'enfant se dirigeait à vive allure, provoquant l'affolement des parents et le soupir exaspéré du garde qui n'y comprenait plus rien et avait sans doute décidé de lâcher l'affaire.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Shadis le Dim 11 Oct 2015, 17:17

Namyuu regarda le vol de la luciole et mima un couinement par la vue de ce vol énervé et elle lui envoya un léger souffle d'air par sa gueule.
Tandis que Shadis soupira en entendant Tishell, il semblait enfin voir la nature de ce monde, de cette île. La vue de deux camps. Celui qui déteste les dragons, et celui qui aimait les dragons. Lequel allait-il choisir ? Peu importe son choix, l'humaine continuera de bien l'aimer comme un petit frère qu'elle n'a pas -enfin, elle a peut-être un demi frère, mais c'est autre chose.

« Personne n'a fait de recherche ici, à part sans doute des gens spécialisés, ils suivent juste la mode parfois. »

Un nouveau rire s'échappa des cordes vocales de l'humaine en voyant l'air de la mère et les paroles du père. Elle aimait entendre les anti-dragon, cela lui faisait plaisir de voir ce que l'être humain pouvait faire, dire, dans un élan de bêtise et sans réfléchir. Juste à cause de mode civil. Une vraie blague.
« Moi, vulgaire ? Demanda-t-elle. Vous vous trompez de personnage monsieur, je peux très bien faire comme vous, prendre un air de riche  et parlez parfaitement bien et faire parfaitement vos codes avec vos gestes et vos paroles. Sinon, monsieur, vous me faites bien rire en disant que ceux qui montent des dragons sont dangereux… suis-je dangereuse ? J'ai déjà tué quelqu'un quand je vivais parfaitement bien sur l'île refuge en cachant ma dragonne ? Non. De plus… vous n'avez pas eu des dragons lors de la première ère, ou même des amis qui en avait ? Vous aurez bien vu que vos amis -ou même vous- et les dragons n'étaient pas méchants. Maaaiiisss bon, on ne peut pas changer l'avis d'un anti-dragon aussi facilement, dommage. »

En disant cela, Shadis esquissa un sourire qui pouvait être nostalgique ou triste. Le souvenir de ses parents après la catastrophe était quelque chose d'inoubliable, et surtout quand ils lui disaient des choses -fausses bien sûr- sur les dragons. Elle croyait revoir ses parents devant elle, mais bien sûr, des parents plus… superficiels ?
Shadis laissa Tishell aller vers sa mère, mais elle haussa un sourcil quand elle se mit à reprendre ses grands airs et ses gestes débiles. Et elle grogna, comme le grognement que Namyuu émit quand elle cria en voyant sa tête.

« Vous êtes sérieuse madame ? Votre enfant parle comme il le veut, il est adolescent bon sang ! Vous ne comprenez jamais rien, vous les parents. Vous êtes comme des dictateurs à ma vue, certes, des légers dictateurs qui ne se passe que dans votre maison et votre cocon familial mais vous restez cela ! Et je vous pris de ne pas hurler telle une chèvre devant Namyuu, ma dragonne et fille, elle est presque humaine -même plus que vous, madame la bique- et n'aime pas entendre des cris d'humains, cela la pousse à sauver des personnes en dangers… n'est-ce pas ma fifille ? »Demanda-t-elle à sa dragonne en lui caressant sa tête tandis que la dragonne grogna de plaisir, à nouveau.

Après cela, elle se tourna vers le père, en s'approchant presque de lui et en se mettant à sa taille. Sa dragonne, quant à elle, décida de suivre Shadis et était prête à intervenir, au cas où cela en viendrait au main.
L'humaine fit un rire forcé et coupa les syllabes du rire en entendant le bœuf qui se présentait à elle avec son air de riche.
« Désolé, mais l'île ne vous appartient pas, je vais où je veux, compris ? Et je suis désolé de vous le dire, mais au moins votre enfant n'écoute pas votre propagande anti-dragon et préfère forger ses idées, je ne lui dicte rien contrairement à vous, même si je suis pour les dragons. Laissez votre fils faire sa vie comme il le souhaite et avoir ses idées plutôt que de le surprotéger. »

Elle voulut se retourner et aller vers Tishell, mais il partit rapidement en pleurant. Elle serra ses dents en voyant cela, alors voila ce qu'est la vie d'un fils qui a des parents anti-dragons et trop protecteur ? Ce n'est même plus être humain dans ce cas-la, c'est même pire qu'être un animal de bétail qui doit mourir dans quelques mois pour satisfaire les besoins d'une population !
« Vous êtes fiers de vous maintenant, et vous osez vous proclamer être ses parents ? Tss… bandes de monstres. » Leur déclara-t-elle en leur lançant un regard noir.

Namyuu, quant à elle, s'envola en voyant l'enfant détaler et voulut le rattraper, mais elle s'arrêta en voyant que Shadis ne bougeait pas. Celle-ci hocha la tête et courut pour rattraper le garçon qui se dirigea vers la foret, suivie de près par sa dragonne qui volait au dessus d'elle.
avatar
Shadis
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tishell] Un étranger dans la rue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum