[Lun] Une investigation pas très fructueuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Tishell le Jeu 03 Déc 2015, 22:01

Non, non, non, ça n'allait pas du tout !
Tishell laissa échapper un soupir de désespoir soudain et bruyant en rejetant sa tête en arrière et en portant ses mains à son front; il n'y avait heureusement personne qu'il aurait pu déranger à cette heure-ci. Bon sang, une bibliothèque n'était-elle pas censée abriter tous les savoirs du monde ? Oui, pour sûr, et il était inconcevable que personne n'ait encore établi un dispositif ou au moins fait des expérimentations correspondant à l'objet de ses recherches.
Avec frustration, il fit un tas de tous les plans qu'il avait trouvés sur les étagères et sortit de sa poche son petit outil déployable pour le poser sur la table. Personne ne semblait s'être vraiment intéressé à ce genre de mécanismes; les armes détaillées dans ces plans étaient toujours plus ravageuses, toujours plus imposantes, toujours plus longues, toujours plus lourdes et, indéniablement, toujours aussi peu maniables. Il y en avait bien quelques unes qui étaient rapides et légères mais elles étaient rares et n'avaient vraiment rien d'innovateur : de simples rapières et autres. Il était vrai, néanmoins, qu'à une époque où les dragons étaient omniprésents il valait mieux une arme capable de percer leur lourde cuirasse afin de se défendre contre les montures des méchants.

Seulement voilà, les temps avaient changé. Maintenant, les ennemis les plus redoutables étaient les méchants humanoïdes qui pour la plupart ne possédaient plus de dragons et les méchantes créatures dont les défenses étaient bien plus simples à percer que celles des dragons, pour la majorité. Mais alors quoi, faudrait-il que l'enfant parvienne à mettre au point seul l'arme idéale, surprenante et rapide ? Cela lui semblait affreusement compliqué, quand bien même, il fallait l'admettre, il se débrouillait drôlement bien pour un gamin de son âge. Avec résignation, il se saisit des plans d'une main et alla les ranger sur l'étagère où il les avait trouvés.
Ses yeux parcoururent rapidement la salle; cela faisait un petit moment déjà qu'il était ici et il avait consulté presque tous les ouvrages intéressants déjà - c'est à dire qu'il n'y en avait pas beaucoup. Son regard monta, monta et Tishell se mit à réfléchir alors qu'il observait les livres se perdre dans l'obscurité à une hauteur vertigineuse. Si il n'avait pas trouvé grand chose, c'est parce qu'il n'avait pas cherché au bon endroit, c'était certain. Où était la section des armes, déjà ? Y avait-il seulement une section des armes ? Est-ce qu'il ne trouverait pas plutôt son bonheur dans les ouvrages techniques ? Bon sang, le bâtiment était vraiment trop vaste !

L'enfant jeta un dernier coup d'oeil par les petites fenêtres du premier étage qui laissaient la chaude lueur matinale nimber la salle de ses rayons dorés et il se saisit d'un bougeoir qu'il alluma à l'aide de son chalumeau qui ne le quittait jamais. Il empoigna ensuite avec fermeté un barreau de l'une des échelles et entreprit son ascension, s'arrêtant à chaque niveau de la bibliothèque pour parcourir les différents ouvrages. Créatures, mythes, héros, alliances, batailles, géographie... non, non, ça ne l'intéressait pas... pas aujourd'hui...
Finalement, son regard fut attiré par un simple bouquin à la couverture en cuir abîmé et sans aucune décoration. La tranche indiquait "Ingénieux mécanismes et babioles en tous genres"; l'emploi du terme "babioles" avait de quoi faire douter le gamin mais il décida de se fier à la première partie du titre et cala rapidement le livre sous son bras pour ne pas perdre prise sur les barreaux de l'échelle. Avec une adresse qui témoignait de l'habitude, il descendit la longue échelle avec prudence et souffla la flamme de son bougeoir en bondissant au sol une fois à moins d'un mètre du plancher.

Un petit sourire satisfait dessiné sur son visage naïf, Tishell reposa le bougeoir à sa place et se rassit à sa table, ouvrant sans attendre le manuscrit pour essayer d'y trouver quelque chose d'intéressant...
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Kalawë. le Sam 05 Déc 2015, 18:08

Un gargouillement brisa le silence presque sacré de l'immense pièce. Lun porta une main à son ventre. Zut, ce n'était pas le moment d'avoir faim ! Relevant la tête, elle aperçut de minces filets de lumière qui bordaient la façade de la bibliothèque. La jeune fille reposa avec précaution l'épais livre qu'elle tenait, et s'autorisa une pause. Sans forcément s'en apercevoir, elle passait souvent des nuits blanches à la bibliothèque à lire, en oubliant toute notion du temps. Seule la variation de luminosité due au petit matin, ainsi que les réclamations bruyantes de son ventre pouvaient l'arracher à sa lecture. Presque ironiquement, elle avait énormément de mal à lire dans des endroits tels que sa chambre d'auberge, où les émanations de nourriture, les rires gras des clients et les vibrations des portes qui claquent l'empêchaient continuellement de se concentrer et d'apprécier pleinement le sens des mots qui se déroulaient devant elle. Elle avait beau lutter et tenter de se reconcentrer sans cesse, elle n'arrivait jamais à s'enfermer dans une zone de pensée hermétique à toute possible invasion extérieure.

Lun prit appui sur sa main pour se relever. Aussitôt debout, sa tête se mit à tourner, l'obligeant à se rattraper à l'étagère la plus proche pour éviter de tomber. Après quelques secondes d'immobilisme forcé pour reprendre ses esprits, elle s'approcha de la fenêtre, et commença à observer le paysage, bien qu'il lui soit très familier. Finalement, elle ferma les yeux et resta quelques secondes sans bouger, en laissant la douce chaleur typique des lueurs matinales se répandre contre son front encore glacé. Le silence de la pièce était tel qu'elle n'entendait que le battement régulier des aiguilles de la montre à gousset accrochée à son cou, en rythme avec sa propre respiration. L'esquisse d'un sourire se dessina sur ses lèvres. Si la jeune fille détestait la faiblesse de son corps face aux nuits blanches, ce genre de moment était capable de lui faire retrouver sa détermination. Bien qu'encore fébrile d'avoir peu mangé la veille, elle s'arracha à ce moment de bien-être et traversa les longues rangées de la bibliothèque pour regagner l'entrée, où était disposé un chariot contenant les livres rendus qui devaient être rangés. Comme elle fréquentait très souvent la bibliothèque, Lun avait pris pour habitude de prêter main-forte au bibliothécaire en accomplissant de petites tâches telles que ranger les livres à peine rendus. Cette fois-ci, le chariot était plein, et la jeune fille dut séparer les ouvrages en deux piles pour être capable de les porter. Retroussant ses manches, elle souleva la première pile, qui s'avérait plus lourde et plus haute qu'elle ne l'aurait pensé. Lun décida d'ignorer les plaintes de son corps et de regagner le centre de la bibliothèque, où elle savait qu'elle pourrait poser sa pile sur une table et avoir facilement accès aux différentes étagères. Quelques mètres avant, ses bras commencèrent à montrer des signes de faiblesse, et sa tête se remit à tourner. Lun retint son souffle et accéléra le pas, avant de poser la pile de livres sur la table la plus proche, plus brutalement qu'elle ne l'aurait voulu. Tandis que le son de son échec résonnait dans l'immense pièce, la jeune fille profita de sa pause pour reprendre son souffle, puis s'empara de la moitié supérieure de la pile un peu disloquée qu'elle reposa sur un coin libre de la table. Sans prêter attention à Tishell assis juste en face d'elle - sa capuche réduisant quelque peu son champ de vision -, elle s'attarda sur un livre étrange qui ne possédait pas de cote. Sa couverture était faite d'un cuir abîmé, qui indiquait clairement que l'ouvrage avait eu un vécu mouvementé. Quand Lun l'ouvrit, elle s'aperçut que toutes les pages étaient blanches. Étrange, il ne s'agissait pourtant pas d'un carnet de notes inutilisé, vu l'usure de sa couverture. Il n'appartenait pas non plus à la bibliothèque puisqu'il n'y avait pas de cote, et évidemment, il n'y avait pas le nom de son propriétaire d'écrit. Que faisait-il ici ?

Lun releva la tête, et aperçut l'enfant en face d'elle. Dans un élan de surprise, elle émit un "oh !" presque inaudible et recula brusquement de la table, tenant toujours l'étrange ouvrage. On n'aurait su dire qui de l'enfant ou de la jeune fille était le plus étonné. Comme un réflexe, elle fit le détail de son semblable en un coup d'œil, avant de ressentir une énorme bouffée de nostalgie. Puis elle se rapprocha de la table, glissa un timide "désolée pour le dérangement" à l'intention de Tishell, rangea le livre sans nom dans sa besace, attrapa l'une des deux piles de livres et s'éloigna à grands pas vers la rangée d'étagères la plus proche.
avatar
Kalawë.
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humaine.
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Tishell le Sam 05 Déc 2015, 19:11

Tishell posa ses coudes sur la table et prit son front dans une de ses mains pour le masser et essuyer les quelques gouttes de sueur qui avaient perlé du fait de la proximité avec le bougeoir qu'il avait utilisé précédemment, noircissant de crasse sa peau vraiment pas très douce pour celle d'un enfant de son âge. Le jeune bricoleur s'efforçait avec grand peine de créer des liens entre ce que le bouquin expliquait et l'allure générale de son arme idéale. La tâche n'était vraiment pas aisée : passée l'introduction aux allures ridiculement rocambolesques comme si elle avait été écrite pour inciter à l'achat le premier idiot qui passerait devant l'étal d'un marchand, des mots vraiment très techniques étaient employés pour décrire divers procédés et autres créations innovantes.

Tout ceci passionnait le gamin qui se sentait déjà prêt à passer des heures à étudier l'ouvrage pour en saisir toutes les subtilités. Bon sang, ces pages étaient une véritable mine d'or ! Un discret sourire presque imperceptible étira ses lèvres alors qu'il passait en revue avec délice toutes les possibilités, tout ce qu'il pourrait réaliser grâce à ces informations. Il était sur le point de réaliser des progrès de géant, c'était certain ! Voilà ce dont il avait besoin : un livre technique, rempli de méthodes et d'exemples qu'il pourrait exploiter à sa guise, pas de vulgaires plans d'armes et autres documents cruellement rébarbatifs.
Alors, où en était-il... voyons v- ah !

Le coeur de Tishell fit un bond dans sa poitrine et il sursauta sur sa chaise lorsqu'une pile de livres fut lâchée lourdement sur sa tape. Les yeux grand ouverts et le souffle court, il leva la tête et laissa échapper un soupir de soulagement lorsqu'il réalisa qu'il n'y avait aucun danger imminent ici - et oui, contre toute attente, aucun monstre ne rôdait dans la bibliothèque d'un village gardé ! qui l'aurait cru ?

- Bon sang, tu m'as fait peur ! lâcha-t-il en riant à la jeune femme aux longs cheveux noirs. C'est que d'habitude y'a pas grand monde dans la bibliothèque le mat... hé mais tu t'en vas ?

Pris au dépourvu, l'enfant observa la fille lui tourner le dos après lui avoir adressé de courtes excuses et il ne tarda pas à lui emboîter le pas. Lorsqu'il fut à son niveau, il semblait ne pas tenir en place et se déplaçait sans cesse pour l'examiner avec ses grands yeux vairons pleins de curiosité et son sourire naïf gravé sur le visage. Le flot de questions jaillit.

- Hé, tu sais c'est pas grave si tu m'as fait un peu peur hein ! Ca arrive à tout le monde de faire un peu peur aux gens. Tu fais quoi ici ? Hé ! C'est quoi tous ces livres ? Tu travailles ici ? Woah, c'est trop cool ! Y'en a plein dis donc ! Tu veux de l'aide ? Ca doit être drôlement lourd ! Ca tombe bien parce que je suis fort. On dirait pas parce que je suis petit, mais je suis fort hein ! T'as vu comme je suis fort ?

Tishell se mit à rire en bandant les muscles de son bras - si tant est qu'il en ait. Il cessa bien vite sa petite démonstration et, comme à son habitude, ne s'embarrassa pas plus que ça des formalités et demanda avec hâte :

- Dis, c'est quoi ton nom ? Moi je m'appelle Tishell ! Et même que j'ai plein de titres, se vanta-t-il. Enfin... c'est pas vraiment des vrais titres officiels qu'on m'a donnés, mais c'est quand même des titres !

Après tout, qu'y avait-il de dangereux dans le fait d'étaler sa vie devant des inconnus ?
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Kalawë. le Lun 07 Déc 2015, 23:05

Alors qu'elle était à demi-prise dans ses pensées, Lun ne put que remarquer l'enfant bruyant qui s'agitait sans peine près d'elle. Il ne tenait pas en place, et tournait tout autour d'elle en la fixant de ses grands yeux vairons ; tandis qu'il arborait le sourire innocent d'un enfant débordant de confiance en soi. Alors que la jeune fille se concentrait pour repérer les étagères correspondant aux cotes des livres qu'elle tenait le plus fermement possible de ses faibles bras, Tishell ne cessait d'enchaîner des questions, auxquelles il n'attendait pas vraiment de réponses. Quand il s'arrêta l'espace d'une demi-seconde afin d'arborer son imposante musculature, Lun se retourna, afin de lui faire face, après avoir passé quelques instants à avoir essayé de l'ignorer.

Abandonnant le combat qu'elle s'était elle-même fixé, elle scruta son curieux interlocuteur de son regard émeraude. L'enfant - qui faisait seulement une tête de moins qu'elle - avait la peau assez sale, et les vêtements dans le même état, bien que le tissu d'origine avait l'air d'assez bonne qualité. Son attention se posa sur ses pétillants yeux vairons, peu communs chez les enfants. Elle ne connaissait que trop bien la discrimination engendrée par une différence de physique, tout comme de mentalité. Avait-il déjà souffert dans sa vie ? Il semblait pourtant rayonnant de bonheur et de malice, comme si les regards des autres ne l'atteignaient jamais. Lun en était presque admirative. Elle avait l'exemple parfait de la blanche colombe qui déployait ses ailes et prenait son envol devant les crapauds. L'espace d'un instant, Lun se remémora cette même sensation de vertige qu'elle avait vécue en côtoyant une autre personne qu'elle tenait dans son cœur, avant de chasser presque immédiatement cette image de son esprit. Tandis qu'un voile se reformait sur ses yeux, elle tourna brièvement - mais vivement - la tête, ce qui lui fit ressentir le contact glacé de la plume d'argent qu'elle portait à l'oreille gauche. Lun regagna ses esprits.

- Tishell ? murmura-t-elle. C'est un nom peu commun. Un raccourci ?

L'enfant lui avait avoué sans crainte qu'il venait d'un milieu noble. N'avait-il pas conscience du danger qui pouvait s'abattre sur lui à tout moment ? Et où pouvaient bien se trouver ses parents ?

Son attention fut attirée par une brève source lumineuse, qui éclaira la poche de l'enfant, avant de s'éteindre aussitôt. Puis le regard de Lun se posa sur les mains de l'enfant, qui étaient assez abîmées pour un enfant de son âge. Celles-ci différaient totalement de celles d'un musicien ; au contraire, il avait plutôt des mains d'escaladeurs, celles d'un enfant en permanente fuite, et à en juger par les petites coupures presque guéries sur ses pouces, il bricolait également. Que pouvait-il bien chercher à construire ? De multiples interrogations lui parvenaient à l'esprit, sans qu'elle comprenne exactement l'origine de sa propre curiosité.

Elle se jeta à l'eau :

- Qu'il y a-t-il dans ta poche ? demanda-t-elle.
avatar
Kalawë.
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humaine.
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Tishell le Mar 08 Déc 2015, 20:08

La jeune fille semblait totalement ignorer Tishell mais bon, il s'en fichait un peu parce que c'est ce que les inconnus faisaient. Le garçon avait pris l'habitude; au départ surpris par tous ces gens qui ne répondaient pas à ses interrogations, il finit par comprendre que c'était simplement comme ça que l'on se comportait en société, en présence d'étrangers ! Comment aurait-il pu en être autrement ? Ainsi, le gamin en avait déduit cette règle tacite : "Toute personne qui n'est pas connue recevra le dédain tant que son interlocuteur n'a pas décidé de lui parler". Hé, ça marchait ! Ca marchait même plutôt bien ! Bon, d'accord, il y avait bien quelques mots qu'il ne comprenait pas et dont il n'était même pas sûr qu'ils avaient leur place dans une telle phrase mais, hé, ça sonnait bien alors ça n'avait aucune importance. Absolument au-cune. Si la justesse du langage était si importante que ça, ça se saurait et les parents des enfants de bonne famille n'auraient de cesse de harceler ces derniers pour qu'ils daignent parler correctement !.... oh, attendez une seconde...

L'évidence remettant soudain en cause toute la réflexion de Tishell, il fronça les sourcils et se mit à réfléchir intensément, ne remarquant même pas la fille qui avait finalement décidé de lui prêter un peu d'attention. Elle avait cessé de s'intéresser à ses livres et le détaillait désormais des yeux; le poids de son regard perturba le gamin qui revint dans le monde réel et sembla ravi de voir que la deuxième partie de sa règle avait pris effet, à savoir "tant que son interlocuteur n'a pas décidé de lui parler". Enfin... "que son interlocuteur a décidé de lui parler".... interlocutrice ? Ah, inutile de s'embarrasser des questions de vocabulaire !
La voix qui s'élevait dans la bibliothèque le ramena une fois de plus dans le monde réel. La déduction de la jeune fille le surprit et teinta ses joues de rouge, en dessous de la crasse et de la suie.

- Dis donc tu dois être vachement forte en devinettes ! lança-t-il, néanmoins enjoué et sans un tremblement dans la voix. J'aime bien les devinettes moi, c'est rigolo les devinettes. Enfin je suis pas trop trop fort, mais ça va c'est rigolo quand même ! Pour mon nom... disons que j'en ai un autre, je veux dire, un vrai, mais j'ai peur que les gens le trouvent trop bizarre.

Timothée-Franklin d'Ivishell. Sérieusement, qui pouvait dignement se pavaner avec un quolibet pareil en guise de prénom ? Encore, d'Ivishell était un nom à particule, ça avait un certain charme - aux yeux de Tishell du moins mais Timothée-Franklin !

- C'est quand je suis arrivé sur l'île, en fait, avoua-t-il. Les autres avaient des noms tellement pas pareils ! Rien à voir avec le mien, du coup j'ai pris ce surnom. Et ta-daaa ! un nom normal !!! C'est pas vraiment comme ça que mes parents m'ont appris, ajouta-t-il à mi voix, mais bon. Eux, ils m'ont appris à me présenter tout le temps en disant "Timothée-Franklin d'Ivishell" mais bon en plus je trouvais ça un peu long !

Le gamin finit sa phrase dans un éclat de rire et les vibrations de sa cage thoracique perturbèrent Lucie qu'il sentit s'agiter dans sa poche; il cessa immédiatement en arborant une expression confuse et interdite. Mince alors, il détestait oublier la présence de Lucie. Tout de même, c'était son amie ! Qui oublie une amie à part un très mauvais ami ? Oh, voilà maintenant que la fille lui demandait ce qu'il y avait dans sa poche... mais il manquait sans doute une précision très importante dans sa question dans la mesure où Tishell, qui n'avait sans doute pas très bien fait le lien, s'interrogea :

- Ma poche ? Quelle poche ?

Sur ces mots, il déploya ses bras, les deux pans de son gilet en main, pour dévoiler à son interlocutrice toute la contenance de son vêtement. Des choses dans ses poches, il en avait, ça oui ! Des petites poches, des longues, des larges, de simples lanières pour retenir ou contenir des outils, des clous, des vis, son chalumeau, un marteau, un tournevis et tout un tas d'autres choses... le gamin observait tout cet attirail, cherchant à comprendre de quelle poche la fille parlait. Ah, mais c'était bien sûr !

- Oh, tu dois vouloir parler des poches extérieures ! Ben oui, qu'est-ce que je peux être bête des fois. Alors... ça c'est mon lance pierre, ma fronde quoi, expliqua-t-il en sortant l'objet d'une de ses grandes poches, ça c'est mon petit outil déployable qui est quand même drôlement trop cool pour un prototype, ah et ça c'est Lucie !

Tishell arbora un large sourire niais alors qu'il écartait le rabat de la poche de sa poitrine pour inviter la petite luciole à en sortir. Elle décrivit quelques cercles maladroits entre le gamin et la fille aux cheveux d'ébène, sans doute engourdie, puis elle se posa sur l'un des doigts de son ami avec légèreté.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Kalawë. le Lun 15 Fév 2016, 20:04

Lun pensa qu'il était amusant, avec sa bouille crasseuse et ses manières à lui. Elle le voyait bien disparaître sous sa couette, le soir, et s'imaginer des mondes plus farfelus les uns que les autres. Son apparence et sa manière de parler trahissaient son imagination débordante. Quand elle lui adressa la parole, celui-ci se mit à rougir, de manière à peine perceptible, et arbora une expression de surprise.

- On n'a pas beaucoup l'occasion de faire des devinettes ici, répondit-elle, tout en se mettant sur la pointe des pieds pour remettre un livre à sa place, entre deux épais volumes d'une trilogie sur la magie ancienne.

Le nom de l'enfant était évidemment un raccourci. "Timothée-Franklin d'Ivishell", ça claquait, pas étonnant qu'il y préfère de loin "Tishell". D'ailleurs, la jeune femme trouvait le surnom plutôt joli, elle trouvait qu'il sonnait bien.

Alors qu'elle se retournait pour lui faire face à nouveau, il éclata de rire, un rire sonore et naturel, emplit de joie de vivre. Lun se sentait perturbée par ce décalage si évident entre les deux êtres. Tishell semblait dégager une aura vive, remplie de rêves et de bonne humeur. Décidément, elle le trouvait réellement... éblouissant.

"Ma poche ? Quelle poche ?"

Elle revint à ses esprits quand il déploya ses manches, bardée de poches en tout genre. Les ustensiles qui y étaient accrochés, tous plus utiles les uns que les autres, semblaient faire partie d'une organisation secrète en cas de fin du monde. Lun ne put s'empêcher d'exprimer un "Woh." d'étonnement à la vue de tout son bazar personnel. Ce gamin était décidément intéressant.

"ah et ça, c'est Lucie !"

Une luciole sortit de la poche de Tishell pour aller se poser sur son doigt. Lun esquissa un sourire à la simple pensée de "Lucie la luciole", les yeux rivés sur le minuscule insecte.

- Enchantée, Lucie, répondit-elle avec douceur.

Son attention se reporta sur l'engin étrange accroché à la poche extérieur de l'enfant, que celui-ci avait décrit comme un "prototype".

- Comment fonctionne-t-il ? demanda-t-elle, plutôt curieuse, en désignant l'objet en question.

Le temps que Tishell attrape de nouveau son outil, Lun finit de remettre sur l'étagère le dernier livre qu'elle tenait dans ses bras, désormais soulagés de ce fardeau. Sa tête se remit à tourner, et la jeune femme se rendit compte qu'elle ne pourrait pas tenir une journée sans manger. De plus, son ventre se hâta de conforter bruyamment cette opinion. Avant que l'enfant prenne la parole, Lun déclara :

- Oh, tu as faim ? Si tu m'expliquais le mode d'emploi autour d'un repas ? déclara-t-elle subitement.
avatar
Kalawë.
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humaine.
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Tishell le Lun 15 Fév 2016, 21:43

Tishell afficha une mine dépitée devant le commentaire de la jeune femme.

- Pas de devinettes ? s'étonna-t-il. Mais c'est horrible ! C'est bien les devinettes, même que c'est... comment qu'elle dit ma mère déjà... "un entraînement cervical", ou un truc comme ça. Pour une fois que je suis d'accord avec elle, hé ! Il faut réfléchir et tout, ça entraîne bien le cerveau.

Oui, c'est comme ça qu'elle disait... un entraînement cervical. Ou cérébral. Peu importait; toujours était-il qu'elle avait quelques amies, sa mère, et que parfois elles se réunissaient dans le salon en riant et en se posant des devinettes. Quand le gamin descendait les escaliers en toute impunité à ce moment-là, il se faisait généralement rabrouer encore plus sévèrement que d'habitude pour n'être pas habillé convenablement et avoir le visage couvert de suie. Sérieusement, qui aurait cru qu'il y avait tant de gens qui s'embarrassaient de bêtes questions d'apparences sur cette île ? Tishell avait un peu de mal à comprendre, mais enfin, c'était ainsi.

- C'est drôle que vous n'en fassiez pas, d'ailleurs, reprit-il. Les gens qui vont à la bibliothèque, c'est les gens les plus intelligents alors ils doivent beaucoup entraîner leur cerveau ! Mes copains, ils comprennent pas tout ça, d'ailleurs. Ils comprennent pas que si je viens ici, c'est pour devenir plus intelligent... ils aiment pas beaucoup les livres, en fait. Mais bon, tant pis !

Le garçon adressa un autre de ses sourires radieux à la fille et son visage s'éclaira alors qu'elle saluait Lucie. Il était rare qu'on prête attention à la petite créature; passé le stade de l'étonnement, les gens s'en désintéressaient généralement et en tout cas ils ne lui disaient jamais bonjour. Les parents de Tishell, c'était encore une autre histoire; eux, ils ne comprenaient pas que leur enfant passe sa vie avec une luciole. Non, ils ne comprenaient pas. Ils ne comprenaient pas pourquoi le garçon étant tant attaché au petit insecte mais ce n'était pas grave. Peu de gens comprenaient, et de toutes les façons cela faisait sourire le gamin.
Il ne tint plus et explosa.

- Waow, tu parles aux lucioles ! s'exclama-t-il. Dis, tu sais vraiment leur parler ou alors c'était juste comme ça ? En tout cas c'est gentil de dire bonjour à Lucie ! Jamais personne dit bonjour à Lucie, et puis ça la contrarie beaucoup d'être ignorée comme ça. Je le sais parce qu'après elle volette de partout et en faisant plein de cercles, c'est comme ça qu'elle fait quand elle est contrariée. Tu sais moi je parle pas la langue des lucioles, mais au moins je sais les comprendre ! C'est déjà ça, hé !

Tishell, qui s'était mis à rire, s'interrompit rapidement lorsque la jeune femme désigna l'une des poches de son gilet. Il suivit la direction pointée par son doigt et se saisit de son petit dispositif déployable alors qu'elle lui proposait sans transition aucune d'aller avaler quelque chose.

- Oh, ça ? Ben c'est plutôt simple, dans le principe, même si je cherche des informations techniques pour l'améliorer ! Tu vois, je suis fort en bricolage mais je connais pas beaucoup de choses pour ce qui est des mécanismes. Si j'ai faim ? Bien sûr que j'ai faim ! s'écria-t-il avec joie, baissant immédiatement le ton par la suite en se rendant compte qu'il avait crié au beau milieu d'une bibliothèque. Je n'ai rien avalé ce matin; j'ai toujours peur de me faire prendre par mes parents quand je sors, et puis je n'ai rien pu acheter dehors parce que les marchands n'avaient pas encore sorti leurs étals.
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Kalawë. le Mer 17 Fév 2016, 00:34

Les cervicales, ce n'était pas plutôt au niveau du cou ?

Lun réprima un sourire en coin face à cette erreur. Ça ne devait sûrement servir à rien de tenter de la corriger, et d'ailleurs, on devait réprimander suffisamment Timothée-Franklin pour qu'il puisse avoir l'idée et l'envie de s'échapper temporairement de chez lui. Non, d'ailleurs, ce nom ne lui allait décidément pas. "Tishell" sonnait plus naturel, plus adapté à un enfant de son âge, et ne lui donnait pas l'air d'un vieux rabougri à lunettes en costume décrépi en train de refaire le monde à qui voudrait l'entendre, tout en rabrouant les jeunes enfants sur leur vocabulaire imparfait et spontané. Et la boucle est bouclée. Quel âge avait-il, d'ailleurs ?

- J'imagine qu'ils s'entraînent avec leurs propres méthodes, déclara-t-elle d'une voix lointaine. Plus scientifiques, plus adultes, ajouta-t-elle en prenant soin de souligner ce dernier mot. - Elle posa à nouveau les yeux sur lui - Mais tu as raison, je préfère aussi les devinettes.

Tandis qu'elle saluait la luciole, le visage de Tishell s'illumina. De toute évidence, il était ravie que la jeune femme s'adresse à son amie. Lun s'arma pour ne pas être décontenancée par le flot d'idées qu'allait déverser l'enfant ; elle avait à présent un peu compris sa manière de communiquer. En soi, ce n'était pas gênant, mais juste assommant pour une personne dont la principale activité consiste à s'isoler dans un silence familier, presque chaleureux. Cela faisait longtemps maintenant que quelqu'un ne l'avait pas remarquée. Ce qui posait parfois des soucis, comme la semaine passée, pour payer la note de l'auberge. Lun avait dû s'y prendre à trois reprises pour espérer attirer l'attention de l'aubergiste dans le brouhaha assourdissant de l'espace restaurant. L'avait-il seulement reconnue ? Un frisson parcourut la jeune femme à l'idée que sa chambre soit vidée pour y installer un nouveau locataire, pour la simple et bonne raison que le propriétaire ait oublié son existence.

Elle secoua la tête en signe de réponse à la question de l'enfant, et continua à fixer Lucie quelques secondes, fascinée qu'un si minuscule insecte puisse être domestiqué. Ou plutôt, apprivoisé.

- Oh, je vois, répondit-elle à l'évocation de l'étrange outil, avec la curiosité d'en savoir plus sur la manière imaginée de s'en servir, ainsi que l'utilité qu'il puisse avoir une fois entièrement construit.

Elle fit un léger sourire bienveillant suite à la subite baisse de ton de Tishell. S'il y avait quelqu'un à blâmer pour le bruit, c'était plutôt elle, pour avoir fracassé une pile de livres sur la table. Amplifié par le volume exagérément grand de la pièce, le son avait eu de quoi réveiller un sourd endormi.

- C'est décidé, alors, déclara la jeune femme.

S'appuyant contre l'épais bois usagé de l'immense étagère prônant fièrement derrière elle, Lun se remit une mèche de cheveux en place, un réflexe plutôt qu'une habitude lorsqu'elle cherchait ses mots, ou plutôt, des idées. Une fois de plus, la question de l'absence des parents de Tishell tarauda son esprit, mais l'appel de la nourriture se fit plus insistant encore pour trouver un lieu pour acheter à manger. Après quelques petites secondes d'hésitation, Lun se rendit compte que même après quelques années d'installation dans la ville, elle ne connaissait que l'emplacement de chez elle et de la bibliothèque. Et de l'hôpital, évidemment. Elle se hâta de chasser cette pensée de sa réflexion.

- Tu me guides jusqu'à ces fameux marchands ? demanda-t-elle, en se redressant.
avatar
Kalawë.
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humaine.
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Tishell le Mer 17 Fév 2016, 11:49

- Les méthodes des adultes sont ennuyeuses, se lamenta-t-il. Les adultes sont ennuyeux. Moi, ma mère veut tout le temps que je me lave le visage, que je mette de jolis habits et puis que j'arrête de tout faire avec mes mains parce qu'après ça les abîme. Si c'est pour devenir comme elle, c'est pas la peine ! Je l'aime bien mais quand même, elle a le visage propre, de jolis habits et de jolies mains et résultat elle devient toute rouge au moindre évènement. J'ai pas envie de devenir tout rouge.

Le gamin fit la moue un instant mais il se reprit bien vite. S'il avait décidé qu'il ne serait pas comme sa mère alors il ne le serait pas, non mais ! Et puis cette propension à rougir, Tishell se demandait vraiment d'où ça venait. Est-ce que c'était à force de se frotter le visage ? Probable. C'était pour ça qu'il valait mieux ne pas le nettoyer toutes les deux heures, parce qu'en plus c'était un coup à se mettre la peau à vif. Machinalement, l'enfant porta sa main à sa joue et constata avec soulagement que toutes ses rondeurs bien rembourrées d'enfant étaient toujours présentes.
La jeune femme, qui était fort sympathique parce qu'elle aimait bien les devinettes, décida qu'il fallait aller acheter de la nourriture aux marchands. Tishell lui sourit et réalisa qu'il ne savait toujours pas comment elle s'appelait.

- Tu ne m'as pas dit ton nom ! Et on est amis, hein ? Est-ce qu'on est amis ? Ca fait au moins cinq minutes qu'on parle, on doit être amis depuis le temps ! Allez viens, en plus il fait beau dehors, regarde comme le soleil rentre par la fenêtre !

Avec entrain, il partit en marchant rapidement vers la sortie. Une fois à l'air libre, il attendit la fille puis se mit à trottiner joyeusement jusqu'à la grande place qui n'était vraiment pas très loin. Là, tout autour de l'immense cercle pavé se dressaient nombre d'étals. Tishell était habitué au spectacle des tentures colorées et des marchandises foisonnantes, de toutes sortes, de la nourriture appétissante, des armes et armures, des livres, des parchemins, des bijoux et des babioles, et pourtant chaque fois il était toujours émerveillé. C'était un de ces endroits qui ravissaient tous vos sens : l'oeil était attiré par tous les objets brillants et les belles marchandises, l'ouïe jouissait de l'ambiance chaleureuse qui régnait sur cette place marchande avec son doucereux brouhaha parfois troublé par quelque passant qui s'indignait des prix ou autres marchands qui refusaient de négocier, l'odorat était charmé par les quelques encens qui se consumaient sur certains étals et surtout l'odeur du bon pain qui sortait du four et d'autres pâtisseries - Tishell aimait bien venir là le midi, parce qu'en plus de cela il y avait aussi l'odeur du rôti de citrelle qui envahissait la place. Il suffisait de s'approcher pour venir tâter les marchandises aux textures et aux formes variées pour profiter du toucher, et le goût ravissait les papilles pour peu qu'on ait suffisamment d'argent pour s'acheter de quoi manger.
Tishell explosa.

- C'est beau, hein ? Tu as vu comme c'est beau ? Tu viens souvent ici ? Regarde toutes les couleurs, et puis toutes les formes ! Tu as vu comment les voiles volent au vent là bas sur l'étal qui vend des vêtements ? Et là-bas ! Là-bas, tu vois l'étal tout beige ? C'est là qu'ils vendent les pâtisseries. Et à côté, c'est les fruits ! Le marchand est gentil, des fois il me donne des pommes qui sont pas assez jolies pour être vendues. Viens !

Sans délai, il partit au petit trot vers les deux étals. A la vue de sa petite tête qui se penchait pour mieux observer les pâtisseries, le boulanger prit une grande inspiration.

- Ah non, hein ! Pas toi ! Allez ouste, ouste, je ne veux plus te voir ! lança-t-il vigoureusement en dessinant de grands gestes.
- Mais pourquoi ? Je veux juste mang...
- Ha, manger ! Et bien tu mangeras quand tu m'auras payé mes tartelettes, pas avant! J'ai bien voulu te les donner quand tu n'avais pas d'argent sur toi, mais ça fait des jours que j'attends le paiement ?
- Oui mais j'ai oublié..., protesta Tishell.
- Oui, oui, oublié ! Allez, ouste ! Paie moi ou va-t'en.

A la hâte, le garçon revint vers la jeune femme. La voix tremblante, il débita à une allure impressionnante :

- Euuuh, si on allait manger ailleurs, hein ? Parce que bon, les pâtisseries tout ça c'est cool pour le matin mais, héhé, tu veux pas plutôt qu'on aille demander des pommes abîmées au marchand de fruits ? Hein ? Hein ?
avatar
Tishell
Œuf de Dragon
Œuf de Dragon


Feuille de personnage
Espèce: Humain
Réputation: 0
Points de vie:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lun] Une investigation pas très fructueuse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum